Airbus/Boeing: Londres suspendra en janvier les surtaxes sur les produits US

par William James
Partager
Airbus/Boeing: Londres suspendra en janvier les surtaxes sur les produits US
Le Royaume-Uni suspendra à compter du 1er janvier les surtaxes douanières sur les produits américains imposées dans le cadre du litige sur les subventions accordées à Boeing et Airbus, a annoncé mardi le ministère du Commerce, disant vouloir désamorcer un conflit commercial dommageable. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni suspendra à compter du 1er janvier les surtaxes douanières sur les produits américains imposées dans le cadre du litige sur les subventions accordées à Boeing et Airbus, a annoncé mardi le ministère du Commerce, disant vouloir désamorcer un conflit commercial dommageable.

Cette décision marque le début du virage de Londres pour adopter sa propre politique commerciale, distincte de celle de l'Union européenne, au jour même de la sortie effective du Royaume-Uni du bloc communautaire.

Elle signale aussi la volonté du gouvernement britannique de renforcer ses liens avec les Etats-Unis, alors que Londres et Washington ont entamé des discussions sur un accord commercial bilatéral post-Brexit.

"Au bout du compte, nous voulons une désescalade du conflit et parvenir à un accord négocié afin de pouvoir renforcer notre relation commerciale avec les Etats-Unis et tirer un trait sur tout cela", a déclaré dans un communiqué la ministre du Commerce, Liz Truss, en référence au litige sur l'aéronautique vieux de 16 ans entre l'UE et les Etats-Unis.

Si le Royaume-Uni a officiellement quitté l'UE en janvier dernier, les termes de l'accord de Brexit prévoient une période de transition de onze mois qui a contraint Londres à se joindre à Bruxelles dans l'imposition de surtaxes sur 4 milliards de dollars de produits américains.

Le Royaume-Uni a fait savoir qu'il suspendait ces surtaxes pour tenter de convaincre les Etats-Unis de sceller un accord commercial, tout en indiquant qu'il pourrait les réinstaurer faute de "progrès satisfaisants" dans les négociations.

(version française Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS