Airbus achève sa réorganisation, Enders en direct sur les ventes

PARIS (Reuters) - Airbus a parachevé lundi sa réorganisation sous la houlette de son président exécutif Tom Enders, le groupe européen confirmant ainsi la modification de l'équilibre des pouvoirs au sein de sa division d'aviation commerciale.
Partager
Airbus achève sa réorganisation, Enders en direct sur les ventes
Airbus a parachevé lundi sa réorganisation sous la houlette de son président exécutif Tom Enders, le groupe européen confirmant ainsi la modification de l'équilibre des pouvoirs au sein de sa division d'aviation commerciale. /Photo prise le 18 avril 2017/REUTERS/Régis Duvignau

A la suite de décisions prises l'an dernier, cette nouvelle organisation fait de Toulouse le seul siège social du groupe et de Fabrice Brégier le directeur général délégué d'Airbus et le président de la division Commercial Aircraft.

"Airbus s'est doté d'une structure simplifiée qui facilite la prise de décision, réduit la bureaucratie, renforce la collaboration et augmente son efficacité", a écrit dans un communiqué le groupe spécialisé dans l'aéronautique, la défense et l'espace.

Reuters avait annoncé la semaine dernière que la direction des ventes de la division avions commerciaux serait directement rattachée à Tom Enders et non plus à Fabrice Brégier.

Cette décision est jugée sensible dans la mesure où elle touche au délicat équilibre des pouvoirs entre l'Allemand Enders et le Français Brégier, qui chapeautait jusqu'à présent l'ensemble des activités d'avions commerciaux.

Dans un courrier adressé aux salariés, Tom Enders souligne qu'en ce qui concerne la division Commercial Aircraft, Fabrice Brégier aura la responsabilité des programmes, du support, des services, de l'ingénierie, de l'industrialisation, de l'approvisionnement et de la qualité.

"Toutefois, en raison des défis opérationnels de notre principal activité en terme de chiffre d'affaires, et afin de légèrement rééquilibrer les charges internes, je dirigerai les ventes et le marketing", a-t-il précisé.

Dans son rôle au niveau du groupe, Fabrice Brégier supervisera la digitalisation du groupe, notamment à travers l'utilisation accrue des mégadonnées ('Big Data') ainsi que la chaîne des fournisseurs, a-t-il ajouté.

(Tim Hepher et Jean-Michel Bélot, édité par Benjamin Mallet)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS