Airbus A380 : des micro fissures, sans conséquence

Nouvelle perturbation pour l’avion phare d’Airbus. Après des soucis d’industrialisation, c’est un matériau de production qui vient affecter une poignée d'appareils.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Airbus A380 : des micro fissures, sans conséquence

L’avionneur européen annonce le 5 janvier que des micro-fissures ont été repérées sur des éléments non essentiels de quelques-uns des exemplaires de son plus gros avion long-courrier.

Les fissures ont notamment été découvertes sur des nervures superficielles des ailes. "Nous avons trouvé l'origine (du problème). Il s’agit d’un matériau utilisé à la production", assure la direction.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Airbus annonce avoir mis en œuvre une procédure d'inspection et de réparation qui peut être réalisée au cours des opérations de maintenance habituelles programmées tous les 4 ans. "Lors de la maintenance, certaines pièces présentaient un état de fatigue prématuré et nous avons donc prévenu les compagnies et nous leur avons expliqué quelle procédure adopter", explique-t-il.

Dans sa déclaration écrite, la direction du groupe précise que ni la sécurité de l’appareil ni celle de sa flotte ne sont pas pour autant remises en causes. Les réparations des fissures peuvent même attendre un délai maximum de quatre ans. Il assure aussi être en parfaite conformité avec les exigences de l’Agence européenne de sécurité aérienne (AESA).

Le groupe a actuellement 67 appareils en opération dans le monde. "Les micro fissures s'observent régulièrement sur un avion. Il n'y a rien d'anormal et seul un tout petit nombre d’avions est concerné", assure la direction.

Le programme A380 a déjà connu plusieurs problèmes d’industrialisation. Un phénomène qui a fait perdre au groupe plus de deux ans dans la vente de l'appareil. En 2012, le rythme de production de l'A380 est estimé à 2,7 appareils par mois, et de 3,5 au début de l'année prochaine.

Le groupe a enregistré 243 commandes fermes émanant de 18 clients pour l'A380, le plus gros avion de ligne du monde proposant 525 sièges en trois classes.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS