Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus A320: bientôt une nouvelle ligne d'assemblage à... Hambourg?

Olivier James , , ,

Publié le

Airbus pourrait bientôt produire 50 A320 par mois. Ce qui devrait l'obliger à construire une nouvelle ligne d’assemblage. Et c’est bien Hambourg, et non Toulouse, qui accueillerait cette usine.

Airbus A320: bientôt une nouvelle ligne d'assemblage à... Hambourg? © Airbus

Hambourg, capitale mondiale de l’Airbus A320 ? Assurément : la ville allemande pourrait dans quelques années accueillir une deuxième ligne d’assemblage du mono couloir d’Airbus. "Si nous dépassons la cadence de production de 50 A320 par mois, nous aurons besoin d’une nouvelle ligne d’assemblage", a assuré Fabrice Brégier, le pdg d’Airbus, lors du Paris Air Forum ce vendredi 12 juin. La cadence actuelle est de 46 appareils et devrait passer à 47 dès l’année prochaine.

Equilibre industriel

Le patron de l’avionneur européen s'est bien gardé bien de parler de la localisation de la chaîne d'assemblage. Mais il ne fait guère de doute que ce sera Hambourg. "C’est un choix logique et ce pour des raisons politiques, assure une personne proche du dossier. Les Allemands, qui n’ont pas obtenu l’assemblage final de l’A380, tiennent à rester majoritaire concernant l’A320, pour des soucis d’équilibre industriel". Le site d’Hambourg pourrait dès lors produire 26 A320 par mois, contre 16 à Toulouse. Quant aux sites chinois (Tianjin) et américain (Mobile), leurs capacités restent plafonnées à 4 appareils chacun.

Dans une interview accordée à L’Usine Nouvelle, Fabrice Brégier avait déjà évoqué "des moyens industriels supplémentaires", mais pour monter au-delà de 60 exemplaires. Il semblerait que la nécessité d’investir massivement, et non pas de simplement améliorer l'existant ou d'acquérir de nouveaux outils, autrement dit de construire une nouvelle usine, soit nécessaire dès le seuil de 50 A320. La décision de planifier ce niveau de production sera prise par le groupe d’ici la fin de l’année.

Olivier James

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

16/06/2015 - 00h36 -

comme toujours, on sacrifie nos emplois pour les autres..
le savoir faire est français, airbus doit tout à la france
les allemands n'auraient jamais pu le faire (aucune expertise technique, nous nous avions fait la caravelle, le concorde...)
cette nouvelle chaine doit être faite en france.
mais avec la trahison des élites qui font la génuflexion devant l'allemagne comme en 40, on peut hélas s'attendre au pire
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle