Airbus a finalisé la vente de 100 hélicoptères à la Chine

La commande, annoncée en octobre dernier, a été officialisée par Airbus Helicopters, ce lundi 13 juin. Un accord a été conclu concernant la vente de 100 hélicoptères à un consortium chinois, ainsi que la construction d'une ligne d'assemblage dans le pays. Une bouffée d'air à 700 millions d'euros pour l'hélicoptériste européen.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Airbus a finalisé la vente de 100 hélicoptères à la Chine

Cette colossale commande avait été annoncée en octobre 2015. La vente de 100 H135 à un consortium chinois a été annoncée officiellement, ce lundi 13 juin par Airbus Helicopters. Cet accord comprend 100 hélicoptères bimoteurs ainsi que la construction d'une usine d'assemblage à Qingdao, dans la province de Shandong. Une poignée de mains à 700 millions d'euros.

Trois entreprises forment le consortium : China Aviation Supplies Holding Company (CAS), Qingdao United General Aviation Industrial Development Company (Qingdao United) et CITIC Offshore Helicopter Co. Ltd (COHC)

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La vente des appareils a été finalisée à l'occasion de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel en Chine. Le contrat a été signé en présence du Premier ministre Li Keqiang, au Palais du Peuple à Pékin, précise Airbus dans le communiqué.

Une ligne d'assemblage dès 2018

La ligne d'assemblage devrait être mise en service dès 2018 afin de produire les 100 hélicoptères commandés dans les 10 ans à venir. Le biturbine léger d'Airbus Helicopters sera utilisé notamment pour des missions de secours, de lutte contre les incendies, de recherche et sauvetage et également pour des missions offshore. "Avec le développement rapide de l'éolien offshore […] ainsi que d'autres segments, une demande potentielle de 600 hélicoptères légers bimoteurs est attendue dans les 20 prochaines années."

Ce contrat d'envergure permet non seulement à l'hélicoptériste d'asseoir sa position en Chine… mais surtout de reprendre son souffle après une année 2015 difficile, marquée par une sévère baisse de régime du secteur pétrolier et des retards dans des contrats militaires.

A LIRE AUSSI

Par ailleurs, un autre appareil du catalogue d'Airbus Helicopters est dans la tourmente depuis plusieurs semaines. Le 29 avril dernier, un H225 s'est écrasé en Norvège, tuant les 13 personnes à son bord. La découverte d'un problème dans la boîte de transmission a cloué au sol tous les appareils H225, en Norvège et en Europe.

Retrouvez dans l'infographie ci-dessous le caractéristiques du H135.


Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS