Airbnb veut sévir contre les locations festives pendant la nuit du 31 décembre

PARIS (Reuters) - Airbnb a annoncé jeudi de nouvelles mesures de restriction dans plusieurs pays, dont la France, pour les locations de logements pendant la nuit de la Saint-Sylvestre, afin d'éviter les fêtes et les grands rassemblements dans un contexte de pandémie de coronavirus.
Partager
Airbnb veut sévir contre les locations festives pendant la nuit du 31 décembre
Airbnb a annoncé jeudi de nouvelles mesures de restriction dans plusieurs pays, dont la France, pour les locations de logements pendant la nuit de la Saint-Sylvestre, afin d'éviter les fêtes et les grands rassemblements dans un contexte de pandémie de coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Gabrielle Lurie

A compter de jeudi, "les voyageurs ne disposant pas d'au moins un commentaire positif ne pourront pas réserver un logement entier sur Airbnb pour la seule nuit du 31 décembre", écrit le spécialiste américain de la location d'hébergement de courte durée, dans un communiqué.

Les voyageurs désirant passer le réveillon du Nouvel an dans un logement loué sur la plate-forme devront en outre, quelle que soit la durée de leur séjour, attester sur l'honneur ne pas avoir l'intention d'organiser des fêtes, et en cas de manquement, ils s'exposent à des poursuites judiciaires, prévient Airbnb.

Ces mesures s'appliquent en France, aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Australie, au Royaume-Uni et en Espagne, précise Airbnb.

Les réservations effectuées avant le durcissement des mesures devraient toutefois être maintenues, a indiqué le groupe, soulignant que les réservations pour les fêtes et grands rassemblements sont généralement effectuées durant le mois de décembre.

Les nouvelles règles s'ajoutent aux mesures précédentes, décidées en août, qui interdisaient déjà les fêtes et rassemblements de plus de 16 personnes.

Le groupe avait également annoncé le mois dernier avoir supprimé ou suspendu en France près de 900 annonces en application d'une politique de "tolérance zéro" à l'encontre des fêtes organisées dans les appartements loués sur sa plate-forme dans le contexte de la crise sanitaire.

Ces nouvelles mesures sont prises alors qu'Airbnb prépare son introduction en Bourse sur le Nasdaq. Reuters a rapporté en octobre que le groupe espérait lever environ trois milliards de dollars (2,54 milliards d'euros) lors de son IPO, ce qui le valoriserait à plus de 30 milliards de dollars.

(Claude Chendjou, avec Mathieu Rosemain, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS