Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Airbags Takata-Nissan accepte de verser 98 millions de dollars aux USA

,

Publié le , mis à jour le 09/08/2017 À 10H11

Infos Reuters WASHINGTON (Reuters) - Nissan Motor a annoncé mardi qu'il verserait 97,7 millions de dollars (83,1 millions d'euros) pour clore des procédures en nom collectif aux Etats-Unis, liées au rappel de 4,4 millions de véhicules équipés d'airbags Takata.

Airbags Takata-Nissan accepte de verser 98 millions de dollars aux USA
A new reNissan Motor a annoncé mardi qu'il verserait 97,7 millions de dollars (83,1 millions d'euros) pour clore des procédures en nom collectif aux Etats-Unis, liées au rappel de 4,4 millions de véhicules équipés d'airbags Takata. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking
© RICK WILKING

Nissan précise qu'il n'admet aucune faute, suivant la procédure de ce règlement, similaire à d'autres conclus avec de grands constructeurs automobiles tels que Toyota Motor, Subaru, BMW et Mazda, totalisant 553 millions de dollars et concernant 15,8 millions de véhicules équipés d'airbags Takata. Honda Motor et Ford Motor n'ont eux pas conclu d'accord de ce type à ce jour.

Dix-huit décès et 180 cas de blessures au moins ont été attribués à des airbags défectueux, ce qui a poussé l'équipementier automobile japonais à déposer son bilan en juin.

Pour Reuters, David Shepardson, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus