Air Liquide n’oublie pas la France

Gaëlle Fleitour , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Air Liquide n’oublie pas la France
L’industriel va fournir des équipements cryogéniques pour le projet Iter.
En 2014, les ventes d’Air liquide ont été portées par l’Amérique et l’Asie, alors que l’Europe, qui représente encore la moitié de ses commandes, était à la peine. La croissance de son chiffre d’affaires de 15,36 milliards d’euros a donc été limitée à 0,9 % à cause des effets de change (4,5 % en données comparables). Le numéro un mondial des gaz industriels et médicaux voit son avenir dans ses grands projets internationaux, comme la raffinerie de Yanbu, en Arabie saoudite, où va démarrer sa plus grande unité de production d’hydrogène. Mais il n’oublie pas ses racines. Air liquide va fournir, pour 65 millions d’euros, des équipements cryogéniques au projet expérimental européen Iter, sur le site de Cadarache (Bouches-du-Rhône). Il investit[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte