Air Liquide investit 50 millions d’euros en Russie

Le géant français des gaz industriels, Air Liquide, va investir 50 millions d’euros en Russie pour construire une unité de séparation des gaz de l’air sur un site sidérurgique de Severstal.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

 Air Liquide investit 50 millions d’euros en Russie
Le Français Air Liquide construira une nouvelle unité de séparation des gaz de l'air en Russie.

Air Liquide investit en Russie. Il va y construire une unité de séparation des gaz de l'air. Il s’agira de la troisième unité de ce type sur le site du groupe russe Severstal à Tcherepovets, à environ 300 kilomètres au nord de Moscou, en Russie. C’est ce qu’a annoncé Air Liquide le 22 mars, dévoilant un investissement de 50 millions d’euros pour ce projet.

Dans le détail, le géant français des gaz industriels construira une unité de séparation des gaz de l’air (ASU), d’une capacité de production de 2000 tonnes d’oxygène par jour. Ces volumes sont destinés à alimenter les unités de production sidérurgiques de Severstal. Ce renforcement capacitaire portera, lors du démarrage prévu fin 2020, la totalité des capacités du site en oxygène à 7000 tonnes par jour. Selon le groupe français, cela fera du complexe de Severstal, spécialiste de la sidérurgie et des minerais, "l’une des plus grandes unités de production de gaz industriel de l’industrie sidérurgique dans le monde".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Réduire de 20 000 tonnes par an les émissions de CO2

La conception de l’ouvrage ainsi que sa construction seront assurées par Air Liquide, qui sera également propriétaire de l’ASU. L’exploitation sera gérée par Air Liquide Severstal, la coentreprise réunissant sur le complexe de Tcherepovets les groupes français et russe. Selon Air Liquide, cette ASU, en plus d’accroître les disponibilités en oxygène pour les productions de Severstal, permettra d’améliorer l’efficacité énergétique des productions. Cela devrait notamment réduire de 20 000 tonnes par an les émissions de CO2 du complexe, ce qui représenterait l’équivalent des émissions de 7500 voitures par an.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS