Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Air Liquide investit 50 millions d’euros en Russie

Julien Cottineau , , ,

Publié le

Le géant français des gaz industriels, Air Liquide, va investir 50 millions d’euros en Russie pour construire une unité de séparation des gaz de l’air sur un site sidérurgique de Severstal.

Air Liquide investit 50 millions d’euros en Russie
Le Français Air Liquide construira une nouvelle unité de séparation des gaz de l'air en Russie.
© Wikimedia - Konushna - CC

Air Liquide investit en Russie. Il va y construire une unité de séparation des gaz de l'air. Il s’agira de la troisième unité de ce type sur le site du groupe russe Severstal à Tcherepovets, à environ 300 kilomètres au nord de Moscou, en Russie. C’est ce qu’a annoncé Air Liquide le 22 mars, dévoilant un investissement de 50 millions d’euros pour ce projet.

Dans le détail, le géant français des gaz industriels construira une unité de séparation des gaz de l’air (ASU), d’une capacité de production de 2000 tonnes d’oxygène par jour. Ces volumes sont destinés à alimenter les unités de production sidérurgiques de Severstal. Ce renforcement capacitaire portera, lors du démarrage prévu fin 2020, la totalité des capacités du site en oxygène à 7000 tonnes par jour. Selon le groupe français, cela fera du complexe de Severstal, spécialiste de la sidérurgie et des minerais, "l’une des plus grandes unités de production de gaz industriel de l’industrie sidérurgique dans le monde".

Réduire de 20 000 tonnes par an les émissions de CO2

La conception de l’ouvrage ainsi que sa construction seront assurées par Air Liquide, qui sera également propriétaire de l’ASU. L’exploitation sera gérée par Air Liquide Severstal, la coentreprise réunissant sur le complexe de Tcherepovets les groupes français et russe. Selon Air Liquide, cette ASU, en plus d’accroître les disponibilités en oxygène pour les productions de Severstal, permettra d’améliorer l’efficacité énergétique des productions. Cela devrait notamment réduire de 20 000 tonnes par an les émissions de CO2 du complexe, ce qui représenterait l’équivalent des émissions de 7500 voitures par an.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle