Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Air Liquide inaugure son i-Lab

,

Publié le

Installé en plein Paris et présenté comme une structure de réflexion et d'expérimentation pour le groupe Air Liquide, ce laboratoire comporte notamment un espace atelier (i-fab) avec des machines de prototypage rapide comme des imprimantes 3D pour évaluer techniquement les nouvelles idées.

Air Liquide inaugure son i-Lab © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Le groupe Air Liquide a lancé ce lundi 16 décembre une nouvelle structure d'innovation, appelée i-Lab, qui veut être un "laboratoire des nouvelles idées" pour nourrir la R&D du groupe tant sur le court terme que sur le long terme.

Protoypage rapide grâce aux imprimantes 3D

Installé en plein Paris et présenté comme une structure de réflexion et d'expérimentation pour le groupe, ce laboratoire comporte notamment un espace atelier (i-fab) avec des machines de prototypage rapide comme des imprimantes 3D pour évaluer techniquement les nouvelles idées.

Employant une quinzaine de personnes de 7 nationalités, le i-Lab réunit des compétences différentes, ingénieurs, diplômés d'écoles de commerce, en sciences sociales, eb design... Cette nouvelle entité doit permettre d'"accélérer l'innovation" à court terme, mais aussi d'"identifier des territoires nouveaux" en étudiant les grandes tendances en cours (réchauffement climatique, urbanisation, déséquilibres démographiques) et leur impact pour l'avenir du groupe, a indiqué le directeur du i-Lab, Gregory Olocco.

Préparer l'avenir

L'un des axes de recherche va porter sur la problématique "respirer dans la ville", pour lequel un incubateur va être installé au début 2014 au sein du pôle Paris Région Lab. Parallèlement, Air Liquide a implanté dans les locaux du i-Lab une société de capital risque, Aliad, qui prend des participations dans des start-up technologiques dans des domaines qui peuvent intéresser le groupe.

Premiers exemples: Hydrexia en Australie qui travaille sur le stockage solide de l'hydrogène, ou Terrajoule, en Californie, dans la production et le stockage décentralisés d'énergie. Air Liquide pourrait investir 100 millions d'euros dans Aliad d'ici 2017.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle