Air Liquide en avance sur les synergies avec Airgas, mais la marge déçoit les analystes

,

Publié le , mis à jour le 30/07/2018 À 11H58

Air Liquide a publié ce 30 juillet des résultats semestriels en hausse à données comparables, portés en particulier par ses activités hors d'Europe, mais son résultat opérationnel et sa marge ressortis sous les attentes déçoivent le marché.

Air Liquide en avance sur les synergies avec Airgas, mais la marge déçoit les analystes
Air Liquide a réalisé plus de 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires au premier semestre.
© Air Liquide DR

Bon début d'année 2018 pour Air Liquide. Le groupe français  a enregistré à fin juin un résultat net part du groupe de 1.040 millions d'euros (+12,1%), un résultat opérationnel courant de 1.617 millions (-2,3% en données publiées, +6,2% en comparable) et un chiffre d'affaires de 10,162 milliards (-1,3%, +5,8% en comparable). Le groupe, confirmant ses perspectives annuelles, s'est aussi dit confiant dans sa capacité à réaliser en 2018 une croissance de son résultat net, à change constant et hors éléments exceptionnels de 2017.

"Toutes les activités 'Gaz & Services' sont en croissance significative, notamment l'industriel marchand, l'électronique et la santé. Sur le plan géographique, les activités progressent dans toutes les régions du monde, et tout particulièrement en Asie, en Amériques et dans la zone Moyen-Orient & Afrique", a-t-il souligné.

Il a également annoncé qu'il atteindrait avec un an d'avance, avant mi-2019, les 300 millions de dollars de synergies liées à l'intégration de l'américain Airgas racheté en mai 2016.

Un résultat jugé "décevant"

Mais ces résultats déçoivent quelque peu les analystes. Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, ils attendaient en moyenne un résultat net de 1.031 millions d'euros, un résultat opérationnel courant de 1.688 millions et des ventes de 10,128 milliards. La marge opérationnelle du groupe s'est ainsi établie à 15,9% au premier semestre contre 16,7% attendu par les analystes.

Liberum, qui parle de performances mitigées, juge le résultat opérationnel "décevant". "Nous espérions davantage à la faveur des synergies liées à l'intégration d'Airgas", explique l'intermédiaire dans une note. Il ajoute qu'au niveau des résultats annuels, le consensus devra peut-être être légèrement abaissé en ce qui concerne l'opérationnel courant et la marge (respectivement 3,55 milliards d'euros et 17,1%).

Baader Helvea Equity Research estime de son côté que la confirmation des objectifs annuels est "vague". "Les opportunités d'investissements à 12 mois se situent à leur meilleur niveau depuis trois ans et la dynamique s'est accélérée au cours du semestre", a souligné Air Liquide, qui fait état de décisions en hausse de 30% à fin juin, à 1,4 milliard d'euros.

Les projets de clients pour lesquels le groupe est en train de formuler des propositions - qui ont une chance d'être signés dans les 12 prochains mois et de se transformer en contrats à long terme sur 15 ou 20 ans - atteignent ainsi 2,5 milliards d'euros, en hausse de 200 millions par rapport à mars.

Sur les six premiers mois de l'année, les mesures d'efficacité d'Air Liquide de traduisent par 174 millions d'euros de gains, en avance sur l'objectif annuel de plus de 300 millions de son programme "Neos".

Avec Reuters (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte