Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Air Liquide acquiert l'allemand Lurgi

, ,

Publié le

Air Liquide a acquis la société d'ingénierie Lurgi auprès de Global Engineering Alliance (GEA Group AG) sur la base d'un montant d'environ 550 millions d'euros, une opération qui lui permet de doubler la taille de son activité d'ingénierie.

Cette transaction correspond à une valeur d'entreprise de 200 millions d'euros à laquelle s'ajoutent la reprise des avances reçues des clients moins les obligations de retraites et assimilés et reste soumise à l'approbation des autorités européennes et américaines de la concurrence, a précisé le groupe de gaz industriels dans un communiqué.

L'opération sera financée par endettement, a précisé lors d'une conférence téléphonique John Glen, le directeur financier d'Air Liquide.

Avec cette acquisition, Air Liquide double son portefeuille de technologies et la taille de son ingénierie, a pour sa part indiqué François Darchis, responsable des activités ingénierie et construction du groupe, qui sont réparties en cinq centres (France, Etats-Unis, Japon, Chine, Inde) et emploient environ 1 500 personnes.

" (Cette transaction) permettra notamment d'accélérer (la croissance d'Air Liquide) dans l'activité grande industrie, en en renforçant ses capacités dans le domaine de l'hydrogène et en le faisant accéder au marché du 'Coal to Liquid' et du 'Coal to Chemicals' ", deux procédés qui permettent de transformer le charbon en hydrocarbures liquides ou en produits chimiques de base, a ajouté le groupe.

PORTEFEUILLE DE TECHNOLOGIES

Lurgi emploie 1 300 personnes et a enregistré un chiffre d'affaires d'environ 850 millions d'euros en 2006. Ses principaux centres d'ingénierie sont situés en Allemagne, en Pologne, aux Etats-Unis, en Inde et en Afrique du Sud.

La société " dispose d'un portefeuille de technologies particulièrement diversifié, allant des procédés de production d'hydrogène et de gaz de synthèse à ceux de production de biofuels (bio-éthanol, bio-diesel) ", a également souligné Air Liquide.

" C'est la démonstration que nous mettons en place l'une des clés de notre nouvelle stratégie ", a estimé John Glen.

Air Liquide compte investir 1 milliard d'euros par an dans ses activités à destination de la grande industrie.

" Par rapport aux objectifs que le groupe s'est donné de croître ses investissements et son chiffre d'affaires, (cette opération) donne de la substance technique et technologique ", a souligné François Darchis.

" Dans l'oxygène, depuis 100 ans, l'ingénierie a toujours été un moteur de la croissance. Avec l'hydrogène, on dispose d'un deuxième moteur ", a-t-il ajouté.

Vers 9h05, le titre se replie de 0,14 % à 186 euros.

Usinenouvelle.com ave Reuters

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle