Air France-KLM simplifie son programme de fidélité Flying Blue

PARIS (Reuters) - Air France-KLM a dévoilé lundi une refonte de son programme de fidélité Flying Blue à partir du 1er avril 2018 visant à permettre à ses passagers de mieux utiliser leurs 'miles' grâce à une simplification des règles.
Partager
Air France-KLM simplifie son programme de fidélité Flying Blue
Air France-KLM a dévoilé lundi une refonte de son programme de fidélité Flying Blue à partir du 1er avril 2018 visant à permettre à ses passagers de mieux utiliser leurs 'miles' grâce à une simplification des règles. /Photo prise le 28 juillet 2017/REUTERS/Benoit Tessier

"Ce sera beaucoup plus clair et beaucoup plus simple", a promis le directeur de la fidélisation du groupe franco-néerlandais, Frédéric Kahane, lors d'une conférence de presse.

Pour un euro dépensé (hors taxes et frais), un passager recevra quatre miles s'il est au niveau le plus bas du programme (Ivory), le gain passant à six miles pour le statut Silver, sept miles pour Gold et huit miles pour Platinum.

Les voyageurs acquerront désormais à chaque vol des "points d'expérience" (XP en anglais), une expression tirée des jeux vidéo selon un barème établi non plus en fonction d'un certain nombre de vols réalisés mais de la distance parcourue et de la classe occupée.

Les passagers des vols domestiques, en France ou dans un autre pays du monde, gagneront deux points d'expérience, tandis que les voyageurs en première classe sur les vols long-courriers les plus lointains en récolteront 60, imitant les voies suivies récemment par British Airways et Delta.

Après la refonte du programme, Air France-KLM distribuera à peu près autant de miles qu'aujourd'hui, un volume que le groupe refuse de communiquer, disant seulement qu'ils représentent environ 1.000-1.100 "billets-prime" par jour, soit l'équivalent de trois long-courriers.

"Nous n’avons pas à ce stade fait évoluer les bénéfices" pour les membres de Flying Blue, a dit Frédéric Kahane.

Air France-KLM réalise actuellement près de 55% de son chiffre d'affaires avec des clients fidélisés, pour l'essentiel des membres du programme Flying Blue.

"C'est cette partie-là qu’on a l’intention d’augmenter" de 10% à 15%, a expliqué Frédéric Kahane.

PAS QUESTION DE FILIALISER FLYING BLUE

Air France-KLM n'a pas communiqué non plus d'objectif chiffré en termes d'augmentation du nombre de ses membres Flying Blue, qui sont actuellement 15 millions.

Flying Blue est actuellement une entité au sein d'Air France-KLM et il n'est pas prévu de la transformer en filiale, a précisé le PDG Jean-Marc Janaillac lors de la conférence de presse.

D'autres compagnies ont suivi cette voie, avec plus ou moins de bonheur.

Air Berlin, qui a cessé ses activité en octobre, a vendu 70% de son programme de fidélité à son actionnaire majoritaire Etihad en 2012 pour 185 millions d'euros, soit plus que la capitalisation boursière de la compagnie allemande à l'époque.

La compagnie brésilienne Gol a réduit sa dette nette notamment grâce à l'introduction en Bourse du programme Smiles en 2013.

Air Canada avait scindé son programme de fidélité Aeroplan en 2002, avant d'annoncer en mai dernier son intention de lancer son propre programme. La compagnie canadienne a estimé que réinternaliser son programme pourrait valoir 2-2,5 milliards de dollars avant impôts sur 15 ans.

L'action Air France-KLM varie peu en début d'après-midi en Bourse de Paris après avoir chuté vendredi, sa prévision reformulée de réductions de coûts n'ayant pas convaincu les analystes malgré des résultats trimestriels meilleurs que prévu et des prévisions encourageantes pour les mois à venir.

(Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS