Air France-KLM promet de l'efficacité pour gonfler sa marge

PARIS/HELSINKI (Reuters) - Air France-KLM a annoncé mardi vouloir s'appuyer sur la spécialisation de ses principales compagnies, notamment le haut de gamme pour Air France, et sur le renouvellement accéléré de sa flotte d'avions pour gonfler ses recettes et sa marge à moyen terme.
Partager
Air France-KLM promet de l'efficacité pour gonfler sa marge
Air France-KLM a annoncé mardi vouloir s'appuyer sur la spécialisation de ses principales compagnies, notamment le haut de gamme pour Air France, et sur le renouvellement accéléré de sa flotte d'avions pour gonfler ses recettes et sa marge à moyen terme. /Photo prise le 27 septembre 2019/REUTERS/Régis Duvignau

Dans le cadre d'un plan à cinq ans présenté mardi aux investisseurs, le premier depuis l'arrivée de Ben Smith à ses commandes l'an dernier, le groupe franco-néerlandais s'est aussi engagé à tenter de rétablir le versement d'un dividende, suspendu depuis 2008. Ce sera le cas dès que le bénéfice d'exploitation atteindra 1,9 milliard d'euros. Il a été de 1,3 milliard l'an dernier.

A moyen terme, l'objectif est de porter la marge d'exploitation du groupe à 7-8%.

Après une série de grèves en 2018 qui ont coûté au groupe 335 millions d'euros, le climat social s'est apaisé sous la direction de Ben Smith. Le dirigeant canadien a conclu des accords salariaux avec les pilotes, qui ont certes augmenté le coût de la main d'oeuvre mais doivent aussi apporter à terme plus de souplesse opérationnelle.

Pour l'instant, le groupe reste néanmoins confronté à un problème d'écart de performances entre Air France et KLM.

La marge d'exploitation du groupe s'est ainsi établie à 4,8% sur les neuf premiers mois de 2019, soit un recul de 1,7 point par rapport à la même période de l'an dernier, mais celle d'Air France n'a été que de 2,1% contre 8,5% pour sa partenaire néerlandaise.

Pour accroître ses recettes dans le cadre de son plan à cinq ans, Air France-KLM veut mieux s'organiser autour de ses trois marques principales après avoir déjà fermé cette année sa marque à bas coûts Joon et réduit sa filiale Hop à une déclinaison régionale d'Air France.

LE "BON MOMENT" POUR RENOUVELER LA FLOTTE

Air France va mettre l'accent sur son offre haut de gamme, son segment le plus rentable, et tenter de profiter de l'attractivité touristique de la France; KLM va tenter de renforcer son statut de compagnie de premier plan pour les vols de correspondance en Europe via l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol; et Transavia va insister sur le segment à bas coûts, avec notamment une nouvelle base à Montpellier au printemps prochain.

Air France-KLM s'est aussi engagé à réaliser des économies en accélérant le renouvellement de sa flotte et en injectant davantage de souplesse dans la gestion des plus de 500 avions exploités, en cumulé, par le groupe.

"C'est le bon moment pour acheter des avions long-courriers", a dit Ben Smith.

Le renouvellement de la flotte d'Air France devrait augmenter son bénéfice d'exploitation de 300 millions d'euros au cours des cinq prochaines années, prévoit le groupe, tandis que le gain sera de 130 millions chez KLM.

Air France-KLM a inscrit une charge de 100 millions d'euros dans ses comptes du dernier trimestre en raison de l'abandon anticipé de l'A380 pour remplacer le très gros porteur d'Airbus par des appareils moins gourmands en carburant.

Ben Smith a déclaré mardi qu'Air France choisirait dans les semaines à venir entre le 787 de Boeing et l'A350 d'Airbus pour remplacer ses A380.

Le dirigeant canadien est déjà parvenu cette année à surmonter les objections émises côté néerlandais contre un plan d'intégration prévoyant de combiner la gestion des flottes d'avions d'Air France et de KLM, qui continuaient d'être exploitées séparément 15 ans après la création du groupe.

Alors qu'Air France a renoncé en septembre à reprendre Aigle Azur, l'une des nombreuses victimes de la vague actuelle de faillites dans le secteur aérien, Air France-KLM "envisagera les opportunités de consolidation de façon pragmatique", a dit le groupe mardi.

Ben Smith a annoncé que des changements étaient envisagés au sein de la direction d'Air France afin de simplifier l'organisation de la compagnie.

L'action chutait de 6,81% à 9,85 euros en milieu d'après-midi à la Bourse de Paris, parmi les plus fortes baisses de l'indice européen Stoxx 600, lui-même en progression de 0,13% au même moment. Le titre avait pris auparavant 11,5% depuis le début de l'année dans l'attente du plan présenté mardi.

(Laurence Frost et Sarah White, avec Matthias Blamont; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Sophie Louet)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS