Air France intègre BlueNext

La compagnie aérienne française est la première à entrer dans la Bourse mondiale de l’environnement, destinée à échanger des permis d’émissions de dioxyde de carbone.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Air France intègre BlueNext

Air France et BlueNext annoncent le 18 janvier avoir conclu un accord, pour que la compagnie devienne le 108e membre de la Bourse mondiale de l’environnement.

Depuis le 12 janvier, Air France a donc rejoint d’autres types d’acteurs, comme des banques sur ce marché. Elle se conforme ainsi à l’obligation pour toutes les compagnies aériennes qui desservent l’Europe de s’aligner avec le système d’échange de dioxyde de carbone depuis le 1er janvier 2012.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ce système de quotas va contraindre toutes les compagnies aériennes entrant ou sortant du territoire de l'UE à racheter l'équivalent de 15% de leurs émissions de CO2 (moyennées sur la période 2004-2006).

BlueNext est détenue à 40% par la Caisse des dépôts et à 60% par NyseBluen filiale à parité de l’opérateur boursier transatlantique Euronext et l’américain APX.

Le transport est le second grand secteur après l'énergie à rejoindre le programme européen d'échange de quotas d'émission.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS