Air France exigerait 5 000 suppressions de postes chez Alitalia

Air France-KLM a imposé des conditions drastiques à son éventuelle participation à l'augmentation de capital d'Alitalia , dont notamment la suppression de 5 000 emplois chez la compagnie aérienne italienne, détenue à 25% par le transporteur franco-néerlandais, rapporte le quotidien économique Il Sole 24 Ore.

Partager
Air France exigerait 5 000 suppressions de postes chez Alitalia

MAJ 10h45 : "Air France-KLM dément avoir demandé 5 000 suppressions de postes chez Alitalia", a déclaré un porte-parole du groupe franco-néerlandais à l'agence Reuters.

Si Air France-KLM consent à sauver son partenaire Alitalia, ce ne sera pas sas contreparties. La compagnie franco-néerlandaise exigerait notamment 5 000 suppressions de postes au sein d'Alitalia. Dans un article ne citant aucune source, le quotidien italien précise qu'Air France-KLM a communiqué "il y a dix jours environ" sa liste de conditions au ministre des Transports italien Maurizio Lupi. Il Sole 24 Ore précise qu'Air France-KLM a également exigé la démission de l'actuel conseil d'administration d'Alitalia ainsi qu'un nouveau plan de restructuration visant à réduire de 70% à 80% l'endettement de près d'un milliard d'euros de la société italienne déficitaire.

Selon le quotidien, 5 000 suppressions de postes seraient plus du double de ce que prévoit actuellement Gabriele de Torchio, l'administrateur délégué d'Alitalia, dans le cadre de son plan de sauvetage de l'entreprise.

air-france klm confirme à demi-mot

Une source proche d'Air France-KLM, elle-même engagé dans un plan de restructuration passant par des milliers de suppressions de postes, a précisé que la compagnie avait réclamé "beaucoup" de postes en moins chez Alitalia, tout en ajoutant, sans le préciser, que ce chiffre n'allait pas jusqu'à 5 000. Air France-KLM a refusé de commenter l'information et personne n'était disponible dans l'entourage de Maurizio Lupi pour réagir dans l'immédiat à l'article d'Il Sole 24 Ore.

La compagnie a voté à la mi-octobre en faveur d'une augmentation de capital de 300 millions d'euros pour sortir la compagnie italienne de l'ornière, mais a jusqu'à la mi-novembre pour décider d'y participer ou pas. Le 31 octobre, le transporteur franco-néerlandais a dit avoir entièrement déprécié sa participation de 25% dans Alitalia à la suite du projet d'augmentation de capital de la compagnie italienne, une levée de fonds à laquelle il a réaffirmé ne vouloir participer qu'à des conditions "très strictes".

Avec Reuters (Silvia Aloisi, Benoit Van Overstraeten)

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

Acquisition de poste informatique de type Mini PC et écran.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS