Air France dit avoir abandonné le régime des retraites chapeaux

La compagnie Air France, interpellée par des syndicats sur les retraites-chapeaux de ses dirigeants, fait savoir vendredi que ce régime a été dénoncé et ne fait plus l'objet de financement dédié depuis deux ans.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Air France dit avoir abandonné le régime des retraites chapeaux

Combien de dirigeants d'entreprises publiques et privées disposent de retraites chapeaux ? Air France a répondu aux questions de ses syndicats. Alexandre de Juniac, PDG du groupe Air France-KLM, "n'a jamais bénéficié de retraite-chapeau et a demandé à son arrivée à voir sa rémunération variable baisser de moitié", assure la société dans un communiqué. Frédéric Gagey, PDG de la seule compagnie Air France, "a également demandé (...) à ce que sa rémunération reste inchangée par rapport à celle qu'il percevait en tant que directeur financier d'Air France", ajoute-t-elle.

13 millions d'euros provisionnés de 2004 à 2013

Air France, dont l'Etat est le premier actionnaire avec près de 16% du capital, précise que le régime de retraite-chapeau qui était en vigueur depuis 2004 ne compte aucun nouvel entrant depuis le 1er janvier 2013 et que la provision constituée dans le passé atteint actuellement 13 millions d'euros au total.

double discours de l'état ?

Après la polémique déclenchée le 27 novembre par la retraite-chapeau de Philippe Varin, président de PSA Peugeot Citroën, le syndicat de pilotes SPAF a notamment estimé que "l'Etat ne peut décemment pas condamner ce type de pratique d'un côté et de l'autre tolérer leur maintien dans les entreprises dont il est actionnaire".

Le groupe Air France-KLM a engagé en 2012 un plan de restructuration prévoyant 5 122 suppressions de postes au sein de la compagnie française, qui a été complété en septembre par un projet d'environ 2.800 nouveaux départs volontaires.

Avec Reuters (Dominique Rodriguez, Jean-Michel Belot)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS