L'Usine Agro

Ahold réveille le démon Enron

Publié le

Irrégularités comptables, revenus opérationnels gonflés de 500 millions de dollars dans sa filiale américaine, le dérapage d'Ahold rappelle celui d'Enron. Devant l'ampleur du scandale, les deux principaux dirigeants du troisième distributeur mondial ont démissionné, tandis que le titre perdait plus des trois quarts de sa valeur.

Yves Dougin

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte