Agritel estime la récolte française de blé tendre à 36,64 millions de tonnes

Pile dans la moyenne des dernières années, la récolte de blé 2017 en France voit ses faibles rendements compensés par des surfaces plantées en hausse et une qualité exceptionnelle.

Partager
Agritel estime la récolte française de blé tendre à 36,64 millions de tonnes

Après une récolte 2016 catastrophique, les céréaliers français vont pouvoir souffler. Malgré les inquiétudes liées à des épisodes de canicule, la récolte de blé 2017 est estimée par le cabinet Agritel à 36,64 millions de tonnes, exactement dans la moyenne des récoltes entre 2008 et 2015. "Avec toutefois un rendement moyen national de 71,2 quintaux par hectare, en retrait de 3,6% par rapport à la moyenne de cette période", précise Michel Portier, directeur général d’Agritel.

Des rendements très hétérogènes

Une surface plantée en hausse de 3,6% compense cette chute des rendements, qui s’avèrent très hétérogènes. "Il est fréquent d’observer des écarts de rendements allant du simple au double au sein d’une même exploitation, selon les types de sols et selon les précédents", rappelle Michel Portier, qui ajoute "les écarts sont aussi importants d’une région à l’autre, selon les cumuls et la répartition de la pluviométrie". Les régions Poitou-Charentes, Limousin, Picardie et Champagne Ardennes sont particulièrement affectées par la baisse des rendements mais c’est la Lorraine qui souffre le plus avec une chute approchant les -20%, détaille Agritel.

La qualité au rendez-vous

La canicule, qui menaçait les grains d’échaudage, aura finalement joué en leur faveur : "les poids spécifiques sont généralement élevés, tandis que le cap des 12% de protéines sera probablement dépassé cette année", annonce Michel Portier. Seules quelques poches très localisées de dégradation qualitative sont à déplorer suite aux pluies de début juillet. "La qualité de la récolte 2017 permettra à la France de reconquérir les marchés perdus avec la médiocre récolte 2016, voire même d’en gagner de nouveaux sur un marché international qui s’annonce plus ouvert pour cette nouvelle campagne", déclare Michel Portier.

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS