Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Agora Industries reprend Arck Electronique à Segula Technologies

, , , ,

Publié le

Le groupe toulousain de hautes technologies, positionné sur les marché de l'aéronautique et du spatial, vient de reprendre la filiale du groupe de conseil en innovation et ingénierie.

Agora Industries reprend Arck Electronique à Segula Technologies © Arck Electronique

Les entreprises citées

Retour aux sources. Le groupe toulousain Agora Industries, présidé par Benoit Moulas, vient de conclure le rachat d’Arck Electronique à Segula Technologies. Arck Electronique a initialement été filiale, dans les années 2000, du groupe Arck Ingénierie, cédé par ce même Benoit Moulas au groupe Segula Technologies en 2007. Aujourd’hui, le groupe de conseil en innovation et ingénierie, qui se repositionne sur l’ingénierie et les services, se défait de cette activité de sous-traitance industrielle.

Arck Electronique intervient en sous-traitance de réalisation dans le câblage de cartes, l’intégration et les tests de cartes et les travaux de câblages filaires, principalement pour de grands donneurs d’ordres régionaux. L'entreprise emploie 49 salariés à Ramonville-Saint-Agne (Haute-Garonne) et a réalisé un chiffre d’affaires de 3,3 millions d’euros en 2012.

Cette nouvelle opération de croissance externe a été accompagnée par ACE Management, partenaire financier d’Agora Industries depuis 2011 et qui vient, par le biais du fonds Aerofund II, de réinvestir au capital du groupe toulousain.

Avec cette acquisition, Agora Industries porte son effectif à plus de 200 personnes, pour un chiffre d’affaire 2013 consolidé attendu de 18 millions d’euros. Créé en 2008, Agora Industries chapeaute déjà les sociétés Comat, Microtec, Anthea et SNL. Ces sociétés se positionnent en fournisseurs de composants et sous-ensembles mécaniques et électroniques complexes principalement pour l’aéronautique et le spatial. Elles effectuent des prestations globales : forfait d’étude, fabrication, intégration et essais sur les équipements, les composants, les bancs d’essais, ainsi que sur des prestations de type "service industriel", pour la réalisation ou l’intégration de composants mécanique et électronique.

En quelques années, Agora Industries s’est positionné comme partenaire du secteur spatial (CNES, ESA, Astrium, Thalès Alenia Space), des laboratoires de recherche civils et de défense (ONERA, CEA,...), ainsi que des grands équipementiers aéronautiques (Microturbo, Safran, Liebherr…).

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle