Agora Industries muscle ses deux filiales Microtec et Comat

Le groupe toulousain Agora Industries engage un nouveau plan de développement. 6,3 millions d'euros vont être investis dans ses deux filiales Comat à Flourens (Haute-Garonne) et Microtec à Ramonville-Saint-Agne (Haute-Garonne). 30 emplois supplémentaires prévus.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Agora Industries muscle ses deux filiales Microtec et Comat

Le groupe industriel toulousain Agora Industries (17,5 millions d'euros réalisés en 2017), créé en 2007, s'apprête à changer d'échelle. Un plan d'investissement à trois ans de 6,3 millions d'euros est engagé simultanément dans ses deux filiales, Comat à Flourens (Haute-Garonne) et Microtec à Ramonville-Saint-Agne (Haute-Garonne), dont les activités sont complémentaires. "L'ambition est de porter le chiffre d'affaires du groupe à 30 millions d'euros d'ici 2020, hors croissance externe", précise Benoît Moulas, président et co-fondateur d'Agora Industries. Dans le même temps, l'effectif global, actuellement de 195 salariés (110 chez Microtec et 85 chez Comat), sera renforcé d'une trentaine d'emplois supplémentaires.

Extension du site de Microtec à Ramonville-Saint-Agne

Côté Microtec (9,5 millions d'euros de chiffre d'affaires réalisé en 2017), 2 millions d'euros vont être investis dans l'extension du site de Ramonville-Saint-Agne. 2 000 m² supplémentaires sont prévus pour porter le site à 3 300 m² et regrouper les équipes actuellement dispersées entre les deux établissements de Ramonville et Labège. Le chantier est en cours et l'extension sera opérationnelle en juin 2018. Dans la foulée, 2,5 millions d'euros seront aussi investis dans une nouvelle ligne de fabrication EMS (Electronic Manufacturing Services), qualifiée aux normes du spatial, avec des proccess de production et de tests plus automatisés. Pôle électronique du groupe, Microtec est spécialisée dans la conception et la fabrication de bancs de tests et d'équipements industriels pour le spatial (40 % du chiffre d'affaires), l'aéronautique, les transports et le médical, dans la production de cartes électroniques et dans le maintien en condition opérationnelle d'équipements électroniques de haute technicité.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Extension et diversification pour Comat à Flourens

En parallèle, la filiale Comat (8 millions d'euros de chiffre d'affaires réalisé en 2017), va investir 1,8 million d'euros dans l'extension de son site de Flourens et la modernisation de ses installations industrielles, avec l'acquisition de nouvelles machines cinq axes de haute précision. 1 000 m² de locaux supplémentaires sont prévus. Le chantier devrait être engagé dans un délai de deux ans. Pôle mécanique du groupe, Comat conçoit et fournit des équipements spéciaux pour le spatial (80 % du chiffre d'affaires) et l'industrie. La société, qui travaille pour tous les grands acteurs du spatial (Cnes, l'ESA, Thales Alenia Space, ou encore Airbus Defense & Space), cherche depuis peu à valoriser son portefeuille de brevets, avec le développement d'une gamme de produits propres. Elle a ainsi mis au point un module de propulsion électrique à technologie plasma, de type plug and play, actuellement en cours de qualification au Cnes, avec l'ambition de se positionner sur le marché des micro et nano satellites.

D'autres projets sont déjà dans les tuyaux. Une nouvelle opération de croissance externe pourrait ainsi être concrétisée dans les prochains mois, pour renforcer encore les expertises du groupe dans le secteur spatial.

Marina Angel

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS