Afrique du Sud: Le procès pour corruption de l'ex-président Zuma ajourné

JOHANNESBURG (Reuters) - La justice sud-africaine a accepté mardi d'ajourner pour trois semaines le procès de l'ancien président Jacob Zuma, poursuivi pour corruption dans le cadre d'un contrat d'armement datant de 1999.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Afrique du Sud: Le procès pour corruption de l'ex-président Zuma ajourné
La justice sud-africaine a accepté mardi d'ajourner pour trois semaines le procès de l'ancien président Jacob Zuma, poursuivi pour corruption dans le cadre d'un contrat d'armement datant de 1999. /Photo d'archives/REUTERS/Siphiwe Sibeko

Jacob Zuma, 79 ans, est accusé d'avoir touché des pots-de-vin lors de la signature de contrats de matériel militaire avec des sociétés européennes, dont le français Thales, à l'époque où il était vice-président du pays.

Il a plaidé non coupable des charges de corruption, fraude, racket et blanchiment lors de la précédente audience, en mai, se disant victime d'un acharnement politique après avoir réussi à se soustraire à la justice pendant une dizaine d'années.

Le placement en détention de Jacob Zuma, condamné fin juin à 15 mois de prison pour avoir refusé de témoigner devant une commission enquêtant sur la corruption pendant sa présidence (2009-2018), est à l'origine des émeutes meurtrières qui ont secoué l'Afrique du Sud ces dernières semaines.

L'actuel chef de l'Etat, Cyril Ramaphosa, a dénoncé une violence orchestrée pour déstabiliser le pays.

Jacob Zuma n'est pas sorti de prison lundi pour assister à son procès, mais il avait appelé ses partisans à se rassembler devant le tribunal de Pietermaritzburg où il doit être jugé, ce qui faisait craindre de nouveaux incidents.

Au terme de l'audience qu'il a suivie par visioconférence sans prendre la parole, le tribunal a accepté une nouvelle demande de report déposée par ses avocats.

"Le procès est renvoyé au 10-13 août", a déclaré le juge Piet Koen, sans motiver sa décision.

(Reportage Alexander Winning et Wendell Roelf, version française Tangi Salaün, édité par Sophie Louet)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS