L'Usine Energie

Afficheco met l’affichage des consommations d’énergie par poste au cœur de la transition énergétique

, , ,

Publié le

Le projet de recherche Afficheco sur l’impact de l’affichage des consommations énergétiques poste par poste dans le résidentiel a rendu ses conclusions. Pas de réduction de la consommation scientifiquement prouvée, mais une progression des habitants dans leur culture de l’énergie.

Afficheco met l’affichage des consommations d’énergie par poste au cœur de la transition énergétique © Dolarz - Flickr - C.C.

Legrand et le pôle Capteurs de l’université d’Orléans ont présenté jeudi 13 novembre les résultats du projet Afficheco. Labellisé par le pôle de compétitivité S2E2, ce projet lancé en 2009 vise à déterminer l’impact de l’affichage des consommations énergétiques sur les comportements dans le résidentiel. Et plus précisément de l’affichage des consommations poste par poste (eau chaude, chauffage, prises électriques…).

Vingt-cinq foyers de la région Centre ont été équipés d’un afficheur, sorte de mini tablette connectée à un compteur installé dans le tableau électrique. "L’originalité et la force de ce projet au regard des autres expérimentations européennes résident dans le fait que cette étude s’appuie sur des enquêtes sociologiques répétées et sur une longue période (18 à 30 mois)", avance le consortium d’industriels et de laboratoires de recherches qui l’a mené.

Un afficheur adopté et utilisé

L'étude n'a pas mis en évidence de baisse de la consommation d'énergie liée à l'afficheur. "Du point de vue scientifique, ce n'est pas simple d'associer rigoureusement des variations de consommation à l'affichage, notamment parce que des paramètres comme la température extérieure ou l'arrivée d'enfants modifient les consommations", relève Philippe Prevost, responsable de la recherche sur le smart grid et la performance énergétique chez Legrand.

"Mais l'étude a montré un fait beaucoup plus important, poursuit l'ingénieur : l'affichage des consommations poste par poste permet aux habitants de développer une culture de l'énergie, de la performance énergétique." L'afficheur est en effet adopté et utilisé par les gens, au-delà des premiers essais : l'étude enregistre un nombre moyen de "clics" de 2,5 par semaine au bout de deux ans. Quelque soit le niveau social ou de connaissance de l'énergie, les participants ont progressé dans leur compréhension des enjeux énergétiques.

S’approprier ses consommations

"Avec l'afficheur, les gens s'approprient leurs consommations, se construisent leurs références. C'est cela qui leur permettra de réaliser des arbitrages quand ils changeront un équipement", apprécie Philippe Prevost. Avant de conclure : "On peut faire beaucoup de communication et de réglementation sur l'efficacité énergétique. Si ce n'est pas accepté et intégré par les consommateurs, ça ne marchera pas. L'affichage des consommations par poste est un formidable outil pour faire évoluer les comportements, l'une des fondations de la transition énergétique."

La réglementation thermique 2012 impose cet comptage-affichage par poste dans le neuf. Mais l'enjeu, pour l'efficacité énergétique des bâtiments à l'échelle nationale comme pour les industriels qui développent leur offre, reste l'évolution du parc existant.

Manuel Moragues

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte