Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Affaires conclues

Publié le

Les entreprises citées

Affaires conclues



Agroalimentaire

DÉLICES ET SAVEURS DE L'ORIENT (DSO, France)/Cora (France)

Référencement national chez le distributeur (soit 40 hypermarchés), décroché par la société de pâtisserie fine orientale, dont l'activité a démarré en juillet 1998. Elle espère entrer dans une trentaine de grandes surfaces de la chaîne Match. 20 emplois prévus d'ici à 2001. Implantée à Oignies (Pas-de-Calais), la société pense s'installer en septembre dans un bâtiment de 300 mètres carrés réalisé par la commune. Après un premier magasin à Oignies, elle veut en ouvrir un second à Lille (Nord) et envisage un développement sous forme de franchises.

Automobile

ANSYS (Etats-Unis)/ VALEO (France

Logiciels de vérification de design et d'optimisation de toutes les opérations de production de l'équipementier de l'automobile français. Installation sur les sites d'ici à deux ans. Valeo compte 119 sites de production et 30 centres de recherche- développement dans 20 pays. Il emploie 50 000 personnes et a réalisé en 1998 un résultat net de 1,7 milliard de francs, contre 1,4 en 1997.

Naval

CONSORTIUM D'ENTREPRISES MENÉ PAR LA DCN DE TOULON/US NAVY

Carénage du navire amiral de la VIe Flotte de Méditerranée de la Marine américaine, soit 400 000 heures de travail dans le port militaire de Toulon (Var). La DCN deToulon jouera le rôle de maître d'oeuvre et effectuera un tiers des travaux. Le reste est réparti entre quatre entreprises : Cnim (sous-traitance de petits travaux), Sonocar (peinture- manutention), Travofer (tôlerie-chaudronnerie) et Marine Technologies (mécanique). 150 millions de francs (démarrage en mai 1999). Cet appel d'offres, lancé en 1998, est le premier du genre depuis dix ans, et le groupement mené par la DCN de Toulon s'est trouvé en concurrence avec une quinzaine de chantiers. Les Etats-Unis ont donc changé de stratégie : depuis dix ans, les réparations de la VIe Flotte se faisaient à Naples.

Télécommunications

ALCATEL (France)/AGF (France)

Solution " Wire-Free Office " (bureau sans fil) incluant 30 PABX Alcatel 4400 et 10 000 terminaux sans fil à la norme DECT couplés à un logiciel de téléphonie assistée par ordinateur, pour équiper 30 sites français de la compagnie d'assurance.



Etranger

Armement Etats-Unis

BROWN & ROOT SERVICES (Halliburton, Etats-Unis)/ARMÉE AMÉRICAINE

Contrat de premier fournisseur de soutien logistique aux forces armées américaines déployées dans les Balkans. 180 millions de dollars par an sur cinq ans, à partir du 28 mai 1999.

Energie Mexique

PETROLEOS MEXICANOS (Pemex, Etat mexicain)/ ÉTAT CANADIEN

Ligne de crédits qui servira à financer l'entrée de PME canadiennes dans les secteurs pétrolier et gazier mexicains. 50 millions de dollars de crédit. De plus, les ministres mexicain et canadien ont signé à Ottawa un accord de coopération dans les domaines des télécommunications satellitaires, des technologies de l'information et du transport aérien civil.

Informatique Ecosse

ICL (Grande-Bretagne)/ SCOTTISH TELECOM

Quatre systèmes SIMS pour informatiser le réseau de télécommunication de l'opérateur écossais, après sa reprise, en mai 1998, de Demon, le plus grand opérateur Internet indépendant du Royaume-Uni. 658 000 euros. En parallèle, le consortium ICL, Racal, Mitsubishi et Microsoft est en tête de liste pour remporter un contrat d'informatique et de télécommunications de 731 millions d'euros sur dix ans pour le département HM Customs & Excise en Grande-Bretagne.

Métallurgie Pologne

VOEST ALPINE (Autriche)/HUTA SENDZIMIRA (Etat)

Modernisation d'un laminoir dans l'aciérie polonaise Huta Sendzimira de Cracovie.

220 millions de dollars. Huta Sendzimira, l'une des deux plus grandes aciéries de Pologne avec Huta Katowice, est en voie de privatisation.

Métallurgie Japon

HAMERSLEY IRON (Rio Tinto, Royaume-Uni/Australie)/ CONSORTIUM DES HAUTS-FOURNEAUX JAPONAIS

Accord de fourniture de minerai de fer à prix abaissés. Sur un an, Hamersley fournira 15,14 millions de tonnes de minerai (fin et en bloc), avec une baisse du prix de la tonne de minerai fin de 11 % par rapport à 1998 (à 26,63 cents), et une baisse de 10,2 % sur la tonne de minerai en bloc (à 34,83 cents). Les livraisons débuteront début avril, sur un an.

Télécommunications Paraguay

ALCATEL (France)/ HOLA PARAGUAY (Consortium mené par le japonais DDI)

Première phase de déploiement d'un réseau GSM qui offrira des services PCS (Personal Communication Services) à 100 000 abonnés à Asuncion et ses environs. Alcatel fournira également un système de gestion de la clientèle et de facturation, la messagerie vocale et autres prestations. 15 millions de dollars (d'ici à avril 1999).



Les donneurs d'ordres s'approvisionneront à Toulouse

Le 9 mars, No'l Forgeard, administrateur-gérant d'Airbus Industrie, inaugurera le Salon inversé de l'approvisionnement industriel méditerranéen, organisé par la CCI de Toulouse, du 9 au 11 mars au Parc des expositions de la Ville rose. Cette septième édition du Siam, salon bisannuel multisectoriel, sera plus particulièrement axée sur les transports ; la chimie, le génie des procédés, l'énergie et l'environnement ; et les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC). Environ 300 donneurs d'ordres et acheteurs français et étrangers seront présents pour proposer potentiellement aux 2 000 sous-traitants et fournisseurs locaux et nationaux attendus, plus de 5 milliards de francs de marchés. Que ce soit Paul Deback du site tarbais d'Alstom, un des quatre sites de la division transport présents sur le Siam, ou Hervé Gros, de la SNPE Chimie à Toulouse, membre du Syndicat de la chimie en Midi-Pyrénées, tous deux reconnaissent avoir de réels besoins. D'une part, le développement de leurs activités nécessite l'élargissement de leur carnet d'adresses au niveau régional et au-delà. Ensuite, le recentrage des groupes sur leurs métiers d'origine pousse ces sites à externaliser certaines fonctions : " Il nous faut donc trouver de nouveaux partenaires. " Présent pour la première fois au Siam, Hervé Gros ajoute : " La chimie représente 8 000 emplois dans la région, mais reste encore un secteur trop méconnu. Il faut y remédier. " En parallèle du Siam, la CCIT organisera également, le 9 mars, un colloque franco-allemand sur les " systèmes embarqués et les systèmes de communication pour les transports guidés ". Les industriels de l'espace, de l'aéronautique ou du transport maritime et terrestre (Matra, Aérospatiale, Valeo, Zodiac, Actia, Siemens...), qui travaillent sur ces questions, sont nombreux dans la région. " Il était important d'ouvrir le dialogue, à l'échelle européenne, entre donneurs d'ordres, chercheurs, équipementiers et sous-traitants ", conclut Guy Schlegel de la CCIT.



600 tracteurs Renault pour le Zimbabwe

Un tel contrat valait bien la visite d'une dignitaire du Zimbabwe, Joyce Mujuru, chez Renault Agriculture, au Mans. En effet, c'est l'usine sarthoise qui produira les 600 tracteurs Cérès 330 (75 chevaux) commandés par cet Etat d'Afrique australe à la firme au losange. Ce contrat de 100 millions de francs, signé le 4 février, devra être honoré rapidement. Les premiers engins ont déjà été livrés, et 450 autres le seront fin mars. Chez le construteur, on se plaît à préciser que 22 concurrents américains, indiens et chinois... se disputaient le marché. L'appel d'offres remonte à août 1997. Il émane du District Development Fund (DDF), organisme dépendant du ministère des Ressources rurales et du Développement hydraulique, dirigé par Joyce Mujuru. L'achat des 600 tracteurs doit permettre au DDF d'augmenter rapidement sa flotte de véhicules mise à la disposition des agriculteurs afin de leur permettre de s'implanter sur des terres nouvellement irriguées. " Ce marché comporte une action de formation des chauffeurs, des mécaniciens d'ateliers et itinérants ainsi que des responsables de pièces détachées ", explique Hervé Devergne, directeur du développement international, qui attribue en partie ce succès commercial à Tanaka Power, l'importateur local de Renault Agriculture. En parallèle, ce contrat profitera à d'autres français. Il s'accompagne en effet d'une commande de 300 semoirs à Kuhn-Nodet et de 200 charrues à Quivogne. Un marché, tracteurs et attelages, qui s'élève à 120 millions de francs, financé par un crédit acheteur cofacé dont le chef de file est le Crédit lyonnais. Avec une production en augmentation de 11 %, Renault Agriculture a repris la première place des immatriculations en France devant John Deere. Mais c'est à l'international que l'entreprise compte désormais trouver une marge de progression. Elle y a réalisé près de 35 % de ses ventes en 1998.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle