Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Affaires à faire

,

Publié le

Affaires à faire

France

Aéronautique Midi-Pyrénées

AIRBUS INDUSTRIE

InvestissementHall de 9 000 mètres carrés, sur le site de Blagnac (Haute-Garonne), pour accueillir la maquette de la cabine du futur A 3XX et les nouveaux modèles d'Airbus.

60 millions de francs (9,1 millions d'euros).

Agroalimentaire Haute-Normandie

SAIPOL

Investissement

1 Augmentation des capacités de raffinage de colza et tournesol (industriel et alimentaire), qui passeront de 250 000 à 350 000 tonnes. 2 Passage à 750 000 tonnes par an des capacités de trituration des graines, sur l'usine Saipol de Grand-Couronne (Seine-Maritime). 1 100 millions de francs (15,2 millions d'euros) (2002-2003). 2 10 millions de francs (1,5 million d'euros) (2000).

Automobile Haute-Normandie

RENAULT (France)

Investissement

Extension du centre technique de Renault à Aubevoye (Eure) et aménagement de 10 kilomètres supplémentaires de pistes d'essais. 90 millions de francs (13,7 millions d'euros).

Automobile Poitou-Charentes

FOGGINI FRANCE

Investissement

Plate-forme de stockage et extension, sur 3 500 mètres carrés d'ateliers, sur le site de Rochefort (Charente-Maritime), spécialisé dans la production de pièces d'intérieur pour l'automobile.

25 millions de francs (3,8 millions d'euros) et 50 emplois (1999-2000).

Infrastructure Pays de la Loire

PORT AUTONOME DE NANTES - SAINT- NAZAIRE

Investissement

Accroissement des capacités des terminaux agroalimentaires et marchandises diverses. En 1999, ce programme inclura notamment un allongement de quai de 90 mètres à Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), la mise en service d'un troisième portique à conteneurs et d'un poste roulier complémentaire...174,5 millions de francs en 1999 (26,6 millions d'euros) (888 millions d'ici à 2003, soit 135 millions d'euros).



Arma-Plus informatisera 60 usines en Australie

Arma-Plus, concepteur de progiciels établi à Saint-Herblain (Loire-Atlantique), vient de signer trois contrats à l'export. D'une valeur de 12 millions de francs, ils vont lui permettre de pratiquement doubler son chiffre d'affaires l'an prochain ! Ces commandes portent sur l'équipement en progiciels intégrés de 70 usines dans le monde. Créée en 1984 par Jean-Jacques Touya, Arma Plus (18 salariés) est concepteur de systèmes d'informations spécifiques pour la construction d'armatures métalliques pour le bâtiment. Son principal outil informatique (Was) permet de gérer cette activité de la commande à la production. Pour l'australien Smorgon Arc, qui vient de retenir Was pour ses 60 usines, le système gérera l'ensemble des contrats en incluant l'analyse prévisionnelle de la production, la mise en oeuvre technique des études et projets, la planification, l'ordonnancement, le lancement et le suivi de fabrication des différents sites. En fait, les usines du groupe, éparpillées en Australie, seront reliées dans une architecture " wide aera network ", permettant d'accéder en temps réel à des bases de données réactualisées. " Ce contrat a été obtenu après l'exploitation de Was sur le projet pilote de construction du City Link, le périphérique autoroutier de Melbourne, ouvert en 1997 ", explique Jean-Jacques Touya. Les deux autres contrats ont été signés avec le marocain Socodam et l'anglais Express Group RBM, filiale d'Ash & Lacy PLC. Ce dernier a commandé Was pour six unités au Royaume-Uni. Un contrat que l'entreprise nantaise attribue cette fois à l'expérience acquise en 1997 et 1998 sur les normes Bristish Standard en équipant 20 sites pour le sud-africain Steeledal. Aujourd'hui, Arma-Plus, qui atteindra 13 millions de francs (1,98 millions d'euros) de chiffre d'affaires cette année, (avec Arboss, sa filiale chargée de l'ingénierie sur site), réalise 65 % de son activité à l'export. " Nous sommes mieux connus à l'étranger qu'en France ", constate ce P-DG, qui souhaite à présent séduire l'Hexagone avec Was Configurateur. Ce nouveau progiciel permet de modéliser la production sans entrer dans le détail des nomenclatures et du produit fini. " Il est à la gestion de production ce qu'Excel est au tableau financier ", résume Jean-Jacques Touya, sûr d'intéresser, avec cet outil, d'autres secteurs industriels.



Etranger

Agroalimentaire Russie

DANONE (France)

Investissement

Usine de yaourts (150 000 tonnes) et produits laitiers dérivés à Chekhov, près de Moscou. Elle pourrait produire, à terme, de l'eau minérale et des confiseries, avec une augmentation de la production des produits laitiers, pour un effectif de 1 300 personnes. 100 millions de dollars d'ici à 2000 (dont 2 millions d'ici à fin 1998) et 650 emplois.

Automobile Russie

DAEWOO MOTOR (Corée du Sud) et TAGANROG AUTOMOBILE WORKS (DonInvest, Russie)

Investissement

Unité d'assemblage de 120 000 automobiles par an dans l'usine russe de Taganrog (sud de la Russie). 800 millions de dollars sur cinq ans (dont 267 millions par DonInvest).

Electronique Grande-Bretagne

UNIVERSAL SCIENTIFIC INDUSTRIAL CY (Taiwan)

Investissement

Première implantation européenne dans un bâtiment existant de 32 000 mètres carrés (USI a également acheté 27 hectares de terrains pour une éventuelle extension), à Irvine (North Ayrshire, Ecosse) pour ce groupe, spécialisé dans les composants électroniques et l'assemblage, pour les secteurs de l'informatique, des télécommunications et de l'automobile. Création également d'un centre européen de design, marketing et SAV. Environ 150 millions de francs (22,8 millions d'euros) et 700 emplois d'ici à trois ans.

Electronique République Tchèque

MATSUSHITA (Japon)

Investissement

Usine de télévisions Panasonic (1,5 million d'unités en 2000, contre 600 000 en 1998) sur le site tchèque de Plzen (600 personnes). La majorité de la production est exportée vers l'Afrique du Nord et les pays de l'ex-bloc de l'Est. 100 millions de dollars et 600 embauches d'ici à 2000.

Electronique Grand Public Canada

UBISOFT (France)

Recrutement

15 embauches par mois de jeunes diplômés pour le lancement de jeux vidéo sur les jouets Playmobil, dans l'unité de Montréal du groupe français de logiciels de loisirs et éducatifs.

170 embauches d'ici à 2000.

Télécoms Espagne

BRITISH TELECOM (Royaume-Uni)

Investissement

L'opérateur britannique, qui vient d'obtenir une licence pour proposer des services de téléphonie fixe sur l'ensemble du pays, va créer son propre réseau espagnol, de 9 000 kilomètres de fibres optiques. En tant que principal actionnaire d'Airtel, le deuxième opérateur de téléphonie mobile, BT a déjà investi en Espagne environ 4 milliards de francs (609,7 millions d'euros) pour permettre le transfert de données, images et voix, ce que l'opérateur national Telefonica est pour l'instant seul à proposer. BT proposera ses services à partir du premier semestre de 1999. Plus de 5 milliards de francs.

Précision

C'est la société allemande MAN, et non sa concitoyenne Mannesman, citée par erreur dans l'article " 1 milliard de francs pour Kourou ", en page 62 du numéro 2666 du 3 décembre 1998, qui a répondu à l'appel à candidatures pour réaliser l'Ensemble de préparation des charges utiles (ECPU) sur la base spatiale de Kourou.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle