Affaire Volkswagen : les tests aléatoires sur 100 voitures démarreront la semaine prochaine

Suite au scandale Volkswagen, Ségolène Royal a annoncé qu'une commission indépendante mènerait des tests aléatoires sur une 100 voitures en France. Ces tests démarreront "dès la semaine prochaine", a précisé la ministre de l'Ecologie ce vendredi matin sur Europe 1.

Partager

Lors d'une réunion avec les représentants des constructeurs commercialisant des voitures en France ce jeudi 24 septembre, Ségolène Royal a demandé des tests aléatoires sur 100 voitures. Elles seront tirées au sort, puis une commission indépendante évaluera leurs émissions polluantes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Crédit: Pascal Guittet

La ministre a ajouté que la France devait être transparente et rigoureuse. Ses interventions ont été relayées sur le compte Twitter du ministère de l'Ecologie.

Ségolène Royal a apporté son soutien aux industriels lors de la réunion, puis sur BFMTV. Elle a précisé que l'Etat accompagnerait les constructeurs pour investir dans les véhicules éléctriques et hydrogènes.

"Ce n'est pas parce qu'un industriel a triché qu'il faut jeter le discrédit sur une filière industrielle" @RoyalSegolene sur @BFMTV

La ministre de l'Ecologie a annoncé mardi 22 septembre une enquête approfondie suite au scandale Volkswagen, afin de s'assurer que les constructeurs français n'aient pas recours aux mêmes tricheries.

Ce vendredi matin sur Europe 1, Ségolène Royal a indiqué que les tests aléatoires de conformité aux normes antipollution commenceront dès "la semaine prochaine"

Marine Protais

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS