Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Aerospace Valley lance son nouvel outil d’accompagnement des PME

, ,

Publié le

Le pôle de compétitivité Aerospace Valley lance sa Business Success Initiative, un nouveau dispositif pour accompagner les PME dans la mise sur le marché de nouveaux produits. Une vingtaine d’entreprises devrait en bénéficier dès les prochains jours.

 

L’objectif de ce nouvel outil est de permettre aux PME du pôle de compétitivité Aerospace Valley qui ont développé un produit innovant, de passer très concrètement à la phase de mise sur le marché. Inscrite dans la feuille de route de l’ère III du pôle (2013-2018), la création de cette initiative d’accompagnement, baptisé Business Success Initiative (BSI), évoquée lors de la dernière édition du salon international du Bourget, en juin 2015, est maintenant officielle.

Son lancement a été annoncé ce jeudi 1er octobre, à l’occasion de l’assemblée générale d’Aerospace Valley.

Portée par le collège PME-PMI du pôle, la BSI est conçue comme un projet collaboratif du pôle. Une SAS au capital de 720 000 euros a été constituée, avec la participation, aux côtés de Aerospace Valley et des deux fonds privés régionaux, Nisima et Shango, de dix PME régionales, membres fondateurs, qui mettent à la disposition des autres PME, du temps et de l’expertise pour les accompagner.

Parmi ces membres fondateurs, les patrons d’Aquitaine Electronique, de TDM, de Freyssinet Aero, ou encore Christian Bec, vice-président développement de Nexeya, qui a été choisi pour présider la BSI.

Un projet de PME pour les PME

La Caisse des Dépôts doit entrer à son tour au capital dans les prochaines semaines, à hauteur de 250 000 euros, auxquels s’ajoutent  250 000 euros en compte courant.

De son côté, la BPI apporte 1,157 million d’euros en subvention. Les deux conseils régionaux d’Aquitaine et de Midi-Pyrénées sont également sollicités à raison de 10 000 euros par dossier.

Les PME retenues pour bénéficier du dispositif doivent prendre un ticket d’entrée au capital de 20 000 euros chacune. Leur accompagnement est alors entièrement pris en charge, pour une durée pouvant aller de quelques mois à un an, voire deux ans.

Le modèle retenu est celui des aides-remboursables. La BSI est co-développeur aux côtés de la PME concernée et se "rembourse" des aides engagées sur la base des résultats effectivement réalisés par le produit innovant mis sur le marché.

 

Un projet pilote qui pourrait être étendu à d’autres pôles

Dès la semaine prochaine, un premier comité d’agrément doit retenir 20 premiers candidats, avec à la clef une première augmentation de 400 000 euros.

Près de 80 PME se sont déjà manifestées pour bénéficier de ce nouveau dispositif, dont le mécanisme original suscite déjà la curiosité d’autres pôles de compétitivité. "Une fois encore, Aerospace Valley se positionne comme un incubateur national d’actions collectives", se félicite Agnès Paillard.

Avec 852 adhérents, dont 500 PME, le pôle Aerospace Valley affiche pour ses dix ans cette année, pas moins de 861 projets labellisés ou agréés, dont 452 projets financés pour 1,1 milliard d’euros cumulés, dont 462 millions d’euros d’aides publiques.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle