Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Aéronautique au Maroc : Benbrahim El Andaloussi quitte la présidence du Gimas

, ,

Publié le , mis à jour le

A l'origine de sa création et artisan du boum de l'aéronautique au Maroc, Hamid Benbrahim El-Andaloussi quitte la direction du GIMAS (Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales). Il sera remplacé par Karim Cheikh actuellement directeur général de Cetim Maroc Développement.

Aéronautique au Maroc : Benbrahim El Andaloussi quitte la présidence du Gimas
Hamid Benbrahim El Andaloussi
© DR

Changement d'époque dans l'aéronautique au Maroc. Hamid Benbrahim El Andaloussi quitte la présidence du GIMAS. Il passe le relais du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales à Karim Cheikh. C'est ce qu'a décidé l’assemblée générale du Gimas, tenue ce lundi 10 octobre à Casablanca en présence, semble-t-il de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie du gouvernement sortant.

Hamid Benbrahim El Andaloussi devient président d'honneur du Gimas. Il a lui-même fondé il y a huit ans ce groupement équivalent du Gifas en France. Depuis, il est devenu le "Monsieur Aéronautique" incontournable au Maroc.

Ancien numéro deux de Royal Air Maroc, Hamid Benbrahim El Andaloussi est délégué général de Safran Maroc et aussi président de la zone franche Midparc et de l'institut de formation aéronautique IMA, deux infrastructures situées à Casablanca qu'il a fortement contribué à créer.

C'est Karim Cheikh, directeur général de Cetim Maroc Développement filiale du Centre technique français des industries mécaniques, installée à Nouaceur près de l'aéroport de Casablanca, qui est  devenu depuis le lundi 10 octobre président du Gimas, tout en gardant ses fonctions actuelles au Cetim.

Benbrahim El Andaloussi a piloté depuis le début de la décennie le développement considérable de l'aéronautique au Maroc qui a vu l'installation au royaume de grands noms du secteur comme Bombardier, Stelia (filiale d'Airbus), Figeac Aero, Eaton et tout dernièrement Boeing qui a promis de lancer un programme de sourcing à hauteur d'un milliard de dollars par an.

En hausse de 4,5%, les exportations de l'industrie aéronautique marocaine en 2015 se sont élevées à 7,2 milliards de dirhams soit environ 666 millions d'euros (1 000 dirhams = 92 euros). Le Gimas compte environ 120 sociétés adhérentes pour l'essentiel concentrées surtout à Casablanca et à Tanger.

N.D.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle