Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Aerofund accompagne le rapprochement de Sofop Aéro et Asquini

, , , ,

Publié le

Les deux sous-traitants aéronautiques, déjà engagés au sein du groupement Aero Team, ont décidé de fusionner et de créer le groupe Asquini-Sofop Aéro.

Aerofund accompagne le rapprochement de Sofop Aéro et Asquini
Chaîne semi-automatique de ressuage par pulvérisation.
© Asquini

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Deux sous-traitants aéronautiques du Sud-Ouest, la société aveyronnaise Sofop Aéro (Sud-Ouest fabrication outillage de précision), basée à Olemps, et la société lot-et-garonnaise Asquini, implantée à Marmande, viennent d’annoncer leur rapprochement capitalistique, avec la création d’un nouveau groupe baptisé Asquini-Sofop Aéro. Les deux sociétés travaillaient déjà étroitement ensemble, via la société commune Aeroteam Services créée en 2008 avec deux autres actionnaires, les sociétés Cousso, à Nogaro (Gers), et Louis Gentilin, à Launaguet (Haute-Garonne), spécialisées dans les marchés de sous-traitance globale (études, réalisation et assemblage) de pièces de structure et de mâts moteurs pour l’aéronautique civile.

Créé en 1974, Asquini est présent dans la mécanique de précision à destination des secteurs aéronautique et spatial, pour des programmes civils et militaires. Le groupe aquitain dispose de deux sites à Marmande et Escout (Pyrénées-Atlantiques) et dispose d’une filiale en Pologne. De son côté, Sofop, créé en 1971, également spécialisé dans la mécanique de précision, dispose, outre son unité aveyronnaise d’Olemps, d’une filiale en Roumanie.

Le nouvel ensemble emploie globalement près de 500 salariés et devrait afficher cette année un chiffre d’affaires de l’ordre de 70 millions d’euros, ce qui le positionne dans le top 5 français des sous-traitants mécaniques de rang 1 de l’industrie aéronautique. Ce rapprochement s’accompagne en outre d’une consolidation des fonds propres, avec l’entrée au capital des fonds spécialisés Aerofund II aéronautique et Financière de Brienne, gérés par la société ACE Management, dans le cadre d’un tour de table de 8 millions d’euros.

L’objectif est de donner les moyens financiers à Asquini-Sofop Aéro de concrétiser très vite des opérations de croissance externe.

Marina Angel
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle