Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Aérien : le Maroc intègre le ciel européen via son accord avec Eurocontrol

, ,

Publié le

La gestion du trafic aérien marocain prend une nouvelle dimension avec la signature le 27 avril d'un accord global entre le système européen Eurocontrol et le royaume relatif à l'intégration du Maroc dans le ciel européen. Objectif, améliorer notamment les délais des vols ainsi que mieux gérer les coûts ou la sécurité. Un accord entré en vigueur ce 1 er mai.

Aérien : le Maroc intègre le ciel européen via son accord avec Eurocontrol
Aéroport Marrakech Menara, actuellement en phase d'extension.
© Onda

Depuis le 1er mai, le ciel européen et le ciel marocain se sont (encore) un peu plus rapprochés. En signant vendredi 27 avril (photo ci dessous) un accord global avec l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol), le Maroc par le biais de l'Office national des aéroports (ONDA) est devenu le premier pays non européen à intégrer cette organisation ainsi que son 42e membre. Un accord officialisé en marge du Marrakech Air Show (photo ci-dessous) et entré en vigueur ce 1er mai.

"L'accord est un signe clair du Maroc de se rapprocher de l'Europe et de faire partie du système européen de l'aviation. Cela signifie que le Maroc participera désormais aux structures de travail d'Eurocontrol et qu'il sera en mesure de bénéficier de tous les services que l'agence fournit", a précisé dans un communiqué côté Frank Brenner, directeur général d'Eurocontrol, organisation basé à Bruxelles.

Un environnement auquel le Maroc est, en fait, déjà assez familier puisque depuis 2007 est entré en vigueur un accord Open Sky entre le royaume et l'Union européenne.

Ce nouvel accord relatif à l'aviation civilea pour objectif l'amélioration de la gestion des crises et celle de la gestion plus organisée et harmonisée du flux de trafic. Il est également censé améliorer la prévisibilité dans la planification des opérations quotidiennes et celle de la sécurité des opérations.

Pour Zouhair Mohamed El Aoufir, directeur général de l'ONDA "avec la signature et l' entrée en vigueur de cet accord, (...) notre pays réalise une première mondiale - en ce que Eurocontrol n'a jamais signé avant un tel accord avec un pays hors d'Europe - mais il reconnaît également la performance des services de gestion du trafic aérien marocain et consolide un partenariat mutuellement souhaité et bénéfique entre l'ONDA et Eurocontrol".

L'intégration du Maroc à Eurocontrol va permettre d'harmoniser encore plus les deux marchés de la circulation et circulation aérienne alors qu'il y a 850 vols par jour entre l'Europe et le pays. La Maroc a enregistré un trafic de 17 millions de passagers en 2015 (145 millions en France en 2015 à titre de comparaison), dont environ 15 millions internationaux, à plus de 40% via le hub Casablanca Mohammed V. Le royaume ambitionne de porter sa capacité aéroportuaire à 50 millions de passager d'ici à 2025, via le développement de ses infrastructures, un plan qui a pris néanmoins du retard, notamment à Casablanca.

Pour rappel, opéré par l'Onda le principal centre de contrôle aérien civil au Maroc est situé à Casablanca, et à cela va bientôt s'adjoindre un second de 10 000 m2 actuellement en construction à Agadir pour près de 9 millions d'euros.

A noter qu'au Maroc, l'Onda assure, tout à la fois, les missions de gestionnaire des aéroports, développeur des plate-formes et d'opérateur de la gestion du trafic aérien.  Des fonctions qui sont séparées, voire privatisées dans la plupart des pays membres d'Eurocontrol, un réflexion sur ce sujet étant en cours au Maroc. En ce sens, l'Onda présente un bilan plutôt flateur avec en 2015 plus de 28 millions de bénéfices net pour un chiffre d'affaires de 298 millions d'euros.

N.D. avec P.-O.R.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle