Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Advent va racheter les génériques de Sanofi pour 1,9 milliard d'euros

Coralie Lemke ,

Publié le , mis à jour le 17/04/2018 À 11H21

[ACTUALISE] Le fonds d’investissement Advent International serait en passe de racheter Zentiva, la filiale européenne de génériques de Sanofi, pour près de 2 milliards d'euros.

Advent va racheter les génériques de Sanofi pour 1,9 milliard d'euros
Sanofi ré-organise son portefeuille et pourrait vendre Zentiva, sa filiale européenne de génériques.
© Philippe Wojazer

Actualisation du 17 avril : Sanofi et Advent officialisent leur entrée en "néogociations exclusives" en vue du rachat pour 1,9 milliards d'euros de la branche "médicaments génériques" du groupe français, Zentiva. "L'offre d'Advent est ferme, irrévocable et entièrement financée", précisent les deux sociétés, qui espèrent boucler l'opération d'ici la fin de l'année 2018. 

Advent International serait le mieux placé pour racheter les génériques de Sanofi. Le fonds d’investissement basé à Boston serait en passe de signer un accord avec le groupe pharmaceutique français pour racheter Zentiva, sa filiale européenne de génériques selon le Financial Times. D’autres fonds d’investissements, comme le britannique BC Partners, ainsi que des groupes pharmaceutiques s’étaient aussi montrés intéressés. Ces dernières semaines, deux fonds étaient sortis de la course, Nordic Capital, basé à Jersey, l’américain Blackstone et le laboratoire indien Torrent Pharma.

Valorisé à environ 2 milliards d'euros

Troisième producteur de génériques en Europe, la société tchèque avait été rachetée par Sanofi en 2009. Le pôle serait aujourd’hui valorisé à environ 2 milliards d’euros aux yeux des experts cités par le journal, avec un chiffre d’affaires de 1,7 milliards d’euros en 2017 et un repli de 3,1% sur un périmètre comparable sur un an.

Un accord doit être annoncé dans les prochains jours, après avoir obtenu l’approbation du conseil d’administration. Selon le journal britannique, BC Partners pourrait améliorer son offre, même si le montant de la transaction ne sera pas le seul élément pris en compte.  

Dirigé par Olivier Brandicourt, Sanofi cherche à retrouver de la croissance en modifiant son portefeuille de filiales. Le laboratoire pharmaceutique français a annoncé racheter deux entreprises de biotechnologies, Bioverativ, spécialisé dans l’hémophilie et le belge Ablynx, spécialisé dans les maladies rares. Contacté par la rédaction, Sanofi n’a pas souhaité s’exprimer pour le moment.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle