ADP table sur une hausse de l'Ebitda 2014 supérieure à 2%

PARIS (Reuters) - Aéroports de Paris a fait état mercredi d'un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en hausse de 4,7% en 2013 et a dit tabler pour cette année sur une progression de cet agrégat supérieure à la croissance de son trafic, attendue à 2%.

Partager

L'exploitant des aéroports de Roissy et Orly, qui avait annoncé en janvier une hausse de 1,7% de son trafic en 2013, a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 2,754 milliards d'euros, en hausse de 4,3%.

Le chiffre d'affaires par passager a progressé de 5,3% à 17,7 euros, à comparer à un objectif de 19 euros à l'horizon 2015 et l'Ebitda est ressorti à 1,075 milliard d'euros.

Les analystes tablaient en moyenne sur un Ebitda de 1,047 milliard et un chiffre d'affaires de 2,77 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe, engagé dans un plan d'économies sur les années 2013-2015 visant notamment à limiter à moins de 3% la hausse de ses charges courantes, a vu ces dernières augmenter de 3,4% en 2013 à 1,757 milliard d'euros, en raison de l'épisode neigeux intervenu au premier trimestre.

Hors surcoûts de 18 millions d'euros liés à ces intempéries, les charges auraient augmenté de seulement 2,3%, précise-t-il.

Le résultat net part du groupe accuse quant à lui une chute de 10% à 305 millions d'euros, impacté par des éléments exceptionnels provenant notamment d'une provision de 24 millions d'euros liée au plan de départs volontaires prévu en 2014, de dotations aux amortissements et de nouvelles taxes et charges d'impôts.

"Cette baisse s'explique pour l'essentiel par des éléments qui ne se reproduiront pas", indique le PDG Augustin de Romanet, cité dans le communiqué, ajoutant tabler sur un "ressaut marqué" du résultat net 2014.

Le dividende proposé, dont le taux de distribution est maintenu à 60% du résultat net, recule donc à 1,85 euro par action, contre 2,07 euros un an auparavant.

L'action ADP a clôturé à 84,50 euros (-0,86%) avant ces chiffres, donnant une capitalisation boursière de 8,36 milliards d'euros. Elle gagne 2,4% depuis le début de l'année après un bond de 41% en 2013.

Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    - 18 °
ARTICLES LES PLUS LUS