ADP prévoit une hausse de 2 à 2,5% du trafic sur ses sites parisiens en 2020

PARIS (Reuters) - L'exploitant aéroportuaire ADP a annoncé lundi qu'ilanticipait pour 2020 une hausse de 2% à 2,5% du trafic sur sessites parisiens, tout en précisant que cet objectif ne tenaitpas compte de l'impact du nouveau coronavirus 2019-nCoV dont le bilan dépasse désormais les 900 morts. Cette croissance est stable par rapport à la hausse de 2,5%enregistrée l'année dernière mais bien inférieure à l'expansionde 3,8% signée en 2018 et celle de 4,5% en 2017.
Partager
ADP prévoit une hausse de 2 à 2,5% du trafic sur ses sites parisiens en 2020
L'exploitant aéroportuaire ADP a annoncé lundi qu'ilanticipait pour 2020 une hausse de 2% à 2,5% du trafic sur sessites parisiens, tout en précisant que cet objectif ne tenaitpas compte de l'impact du nouveau coronavirus 2019-nCoV dont le bilan dépasse désormais les 900 morts. Cette croissance est stable par rapport à la hausse de 2,5%enregistrée l'année dernière mais bien inférieure à l'expansionde 3,8% signée en 2018 et celle de 4,5% en 2017. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Actuellement au centre d'un projet de privatisation, le groupe a également annoncé qu'il tablait sur une croissance comprise entre 3,5% et 5,5% de son Ebitda (bénéfice avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements) cette année.

"A ce stade, l'impact sur notre trafic mais également sur notre Ebitda reste mitigé. Nous sommes dans une saison basse où le trafic venant d'Asie ou allant en Asie est réduit, ce qui explique cet impact limité", a commenté Philippe Pascal, directeur financier d'ADP.

"Nous restons vigilants. Ces impacts pourraient s'amplifier dans les prochaines semaines dans des ordres de grandeur que nous n'avons pas encore anticipés et en tout cas qui sont non prédictibles."

Depuis dimanche, le bilan du coronavirus 2019-nCoV a dépassé celui de l'épidémie du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) qui était apparue dans le pays et s'était propagée à travers le monde en 2002-2003 faisant 774 morts. Philippe Pascal a également annoncé que la société avait perdu en décembre près de 100.000 passagers à cause du mouvement social contre la réforme des régimes de retraite, un chiffre qu'il a jugé "marginal".

Pour 2019, ADP va proposer de verser 3,70 euros de dividende, un montant stable par rapport à l'exercice 2018.

(Matthieu Protard; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS