ADP obtient une hausse moindre qu'espéré de ses tarifs 2016-2020

PARIS (Reuters) - Aéroports de Paris a annoncé mercredi avoir obtenu du gouvernement une hausse moindre qu'espéré de ses tarifs pour la période 2016-2020, décevant cependant les compagnies aériennes qui espéraient une baisse.

Partager

Dans le nouveau contrat de régulation économique (CRE) négocié avec l'Etat, son actionnaire majoritaire, l'exploitant des aéroports de Roissy et d'Orly précise avoir obtenu une hausse de 1% de ses tarifs (au lieu de 1,75% demandée) hors inflation.

Pour la première année du plan, en 2016, ses tarifs seront même limités à une indexation à l'inflation, ajoute ADP dans son communiqué de résultats semestriels.

La Fédération nationale de l'aviation marchande (Fnam) avait réclamé, au printemps, une baisse annuelle de 2,5% des redevances versées par les compagnies aériennes à ADP.

ADP dit désormais viser pour 2015 un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 30% à 35% par rapport aux 883 millions d'euros de 2009, resserrant ainsi la fourchette antérieure de 25%-35%, en se basant toujours sur une croissance de 2,6% de son trafic cette année.

(Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS