Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

"Adieu Philae" : La lettre d’amour d’un nostalgique du petit robot

Pierre Monnier ,

Publié le

Eteint pour l’infini et au-delà, l’agence spatiale européenne a confirmé l’échec du dernier test de réveil de Philae le 10 janvier. Envoyé récupérer des informations sur la comète Tchouri dans le cadre de la mission Rosetta, le robot était devenu un symbole de la recherche spatiale.


Philae ne répond plus, découvrez la lettre d'adieu d'un journaliste. (Crédits - CNES)

Loin des yeux, loin du cœur dit le proverbe. Hors, l’attachement populaire à Philae tend à penser le contraire. Lancé en 2004 par la fusée Ariane, Rosetta a voyagé dix ans à travers l’espace avant d’attendre, à plus de 500 millions de kilomètres de la Terre, la comète Tchouri et d’y déposer le robot Philae, le 12 novembre 2014.

L’Agence spatiale européenne s’est en grande partie appuyée sur la technologie française afin de garantir le succès de la mission Rosetta. C’est en grande partie pour cela que les français ont adopté et aimé Philae, symbole de la recherche spatiale.

"Tuer Philae, c’est comme tuer Bambi"

Suite à l’échec du dernier réveil du robot, le reporter à Télérama Nicolas Delesalle s’est fendu d’une lettre d’adieu à Philae sur le site du journal.

Le journaliste et écrivain y raconte l’aventure du "petit corps métallique [qui] gît dans la poussière et le silence infini des astres". Nicolas Delesalle dévoile que l’Agence spatiale européenne travaille sur la mort du robot. "Le jour où nous tuerons Philae, ce sera comme tuer Bambi" avait confié un conseiller scientifique en novembre.

Ce jour est pourtant déjà fixé, en septembre 2016, le satellite Rosetta se posera sur la comète Tchouri autour de laquelle il tourne depuis plus de deux ans.

Sinon, pour (re)plonger dans l’histoire de la mission Rosetta, retrouvez notre dossier spécial garanti sans blabla.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle