Adidas, Nike et Asics dans l'oeil de l’office allemand anti-cartel

L’office conteste notamment les restrictions que les fabricants d’articles de sport veulent imposer dans la vente en ligne de leurs produits.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Adidas, Nike et Asics dans l'oeil de l’office allemand anti-cartel

"Nous examinons le cas d'Asics, et nous avons reçu des plaintes contre Adidas et Nike que nous sommes en train d'étudier, a déclaré le 27 juin le porte-parole de l'Office anti-cartel, confirmant une information du Financial Times Deutschland. Il n'y a pas encore d'enquête au sens propre du terme".

L’office a précisé que l’origine des plaintes se trouvait notamment dans les contrats de distribution, très restrictives pour les vendeurs sur les sites de commerce en ligne comme Amazon et Ebay, à qui les équipementiers sportifs reprochent de porter atteinte à leur image de marque en cassant les prix ou en ne se conformant pas au marketing souhaité.

Le groupe allemand Adidas avait confirmé mi-juin qu'il souhaitait réserver à partir de l'an prochain la vente de ses produits sur internet à ses propres sites et à ceux de ses partenaires commerciaux. Son concurrent américain Nike a aussi un projet similaire, selon les informations du Financial Times Deutschland.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS