Adidas: Charge liée à Reebok mais prévision 2018 confirmée

BERLIN (Reuters) - Adidas a annoncé jeudi une charge de dépréciation de plusieurs centaines de millions d'euros sur sa marque Reebok mais a assuré qu'elle n'aurait pas d'impact sur ses résultats 2018, et fait état d'un deuxième trimestre meilleur qu'attendu.
Adidas: Charge liée à Reebok mais prévision 2018 confirmée
Adidas a annoncé jeudi une charge de dépréciation de plusieurs centaines de millions d'euros sur sa marque Reebok mais a assuré qu'elle n'aurait pas d'impact sur ses résultats 2018, et fait état d'un deuxième trimestre meilleur qu'attendu. /Photo prise le 11 mai 2017/REUTERS/Michaela Rehle

Le bénéfice net des opérations poursuivies est ressorti à 418 millions d'euros sur la période avril-juin, en hausse de 20% et supérieur au consensus de 386 millions d'euros établi par Reuters à partir des estimations de huit analystes.

Le chiffre d'affaires a progressé de 10% après effet de change, à 5,26 milliards d'euros. Les analystes attendaient en moyenne une croissance de 8%.

La charge de plusieurs centaines de millions d'euros fait suite à un désaccord avec les autorités de régulation allemandes sur le calcul de la valeur comptable de Reebok en 2016, a précisé le fabricant d'articles de sport.

Il a ajouté que ce retraitement était sans impact sur sa situation financière et a réitéré ses prévisions pour 2018 et au-delà, ajoutant que les perspectives de Reebok restaient intactes même si la marque a subi une baisse de 3% de ses ventes au deuxième trimestre.

L'action Adidas est indiquée en hausse de 2,1% à la Bourse de Francfort avant l'ouverture, selon le courtier Lang & Schwarz.

(Emma Thomasson, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS