Adeunis lève 7,5 millions d’euros en Bourse pour se développer dans les capteurs connectés

Adeunis, pépite française des communications sans fil et capteurs connectés, s’introduit en Bourse. A la clé, la levée de 7,5 millions d’euros. De quoi l’aider à accentuer son virage sur l’Internet des objets.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Adeunis lève 7,5 millions d’euros en Bourse pour se développer dans les capteurs connectés

C’est une étape importante pour Adeunis. Cette pépite française des communications sans fil et capteurs connectés vient de s’introduire en Bourse, sur l’Euronext de Paris. La cotation du titre débutera le 16 octobre 2017. L’opération lui rapporte 7,5 millions d’euros d’argent frais. De quoi l’aider à conforter son virage sur le marché en fort développement de l’Internet des objets.

Cap sur les solutions complètes matériels-logiciels-services

Fondée en avril 2000 à Crolles, près de Grenoble, Adeunis développe deux activités en parallèle. D’un côté, des systèmes de communication sans fil, sorte de talkie-walkies dédiés aux univers du sport, des spectacles, de la distribution, du bâtiment, du nucléaire ou encore de la sécurité. De l’autre, des capteurs et modules de connectivité sans fil destinés à rendre les machines communicantes. La PME, qui se contente de créer ses produits et d’en confier la fabrication à des sous-traitants, compte 50 personnes, dispose d'une filiale aux Etats-Unis et affiche un chiffre d’affaires de 9,3 millions d’euros sur son dernier exercice fiscal clos en mars 2017.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Avec son introduction en Bourse, Adeunis, qui avait levé auparavant 6,5 millions d'euros, veut profiter de l’Eldorado qui s’ouvre à elle dans l’Internet des objets. La PME ne veut plus se cantonner à un rôle de fournisseur de composants. Elle ambitionne d’accompagner les entreprises dans la révolution de l’Internet des objets, en leur proposant des solutions complètes combinant capteurs connectés, logiciels et services pour capter, transmettre et mettre à disposition les données de leurs machines.

Agnostique aux technologies de connectivité

Agnostique aux technologies de connectivité, Adeunis supporte notamment trois des standards de l’Internet des objets : LoRaWan, Sigfox et M-Bus. Avec ce virage, elle espère multiplier par quatre son chiffre d’affaires en 5 ans, à 35 millions d’euros sur l’exercice fiscal à clôturer en mars 2022.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    ADEUNIS
    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS