Ademe : Fonds chaleur et SME pour plus d'efficacité énergétique dans l’industrie

Partager
Ademe : Fonds chaleur et SME pour plus d'efficacité énergétique dans l’industrie
Rémi Chabrillat Directeur Productions et Energies Durables Ademe

L’énergie ne se situe pas toujours au coeur des préoccupations des industriels pour de multiples raisons (économiques, structurelles...). Or, elle est au coeur de tout le processus industriel, des procédés eux-mêmes, à l'extraction des matières premières en passant par le transport ou encore la logistique.

Portée par ses missions d'accompagnement dans l'innovation et d'élaboration d'outils à destination des entreprises, l'ADEME les incite donc à investir en matière d'efficacité énergétique.

Comme dans les années 1980-1990 avec la qualité, puis dans les années 1990-2000 avec le management environnemental, l'instauration d'un système de management de l'énergie (SME) devient nécessaire dans les entreprises.

Classiquement, cette mise en place passe par la réalisation d'un état des lieux, étape clé pour ensuite pouvoir élaborer un programme, mettre en avant la politique stratégique du groupe en matière d'efficacité énergétique, définir des cibles et des moyens, avant de pouvoir mettre en oeuvre et évaluer le programme défini.


Le management de l’énergie : un programme structurant et important

L'ADEME propose ainsi son soutien aux entreprises dans l'ensemble des étapes de cette démarche via des outils et une aide financière lorsqu'une mission est confiée à un bureau d'études.

Une action qui vise à anticiper la mise en application de la directive européenne 2012/27/UE du 25 octobre 2012. D'ici le 5 décembre 2015, l'audit énergétique doit obligatoirement être réalisé dans les grandes entreprises.

Le périmètre de l'audit doit couvrir 80% de la facture énergétique et porte sur les activités qui ne sont pas encore couvertes par un système de management de l'énergie certifiée ISO 50001. Ainsi, toute entité ayant déjà instauré un SME, comme le suggère l'ADEME, sera dispensée de cette obligation légale.


Parallèlement, l'ADEME met à la portée des industriels des méthodologies et du financement d’études spécifiques d'économies d'énergie par exemple sur la ventilation, le froid, l'air comprimé ou encore l'éclairage.


Le soutien à la récupération de chaleur ou au développement de la chaleur renouvelable

Dans le domaine de la production de chaleur renouvelable -, qui ne profite pas de tarifs d'achat spécifiques comme pour les énergies renouvelables électriques et qui nécessite d'importants investissements de départ, l'ADEME a créé le Fonds chaleur. Il est destiné à favoriser la production de chaleur à partir des énergies renouvelables de type biomasse, géothermie, solaire thermique ou biogaz. Ainsi pour les grandes installations biomasse l'ADEME lance un appel à projets national annuel appelé " Biomasse Chaleur Industrie Agriculture Tertiaire" pour les entreprises dont les projets produisent plus de 1000 tonnes équivalent pétrole par an ou 11,6 GWh par an

Désireuse de donner un coup de projecteur et d'accélérateur au solaire thermique, l'ADEME lance aussi en 2015 un autre appel à projet intitulé Grandes installations solaire thermique de production d’eau chaude (à partir de 300 m2).

Globalement, pour ce type d'opérations, la définition du montant d'aide se fait -au cas par cas. En moyenne, le soutien varie entre 20 et 40% de l'investissement.

Quant aux autres projets, plus petits, ils sont généralement traités aussi par appels à projets mais sur le plan local par les directions régionales de l'ADEME.

Des mécanismes de forfait sont alors adaptés pour être au plus près de la réalité du secteur de l'entreprise, tout en gérant efficacement l'argent public et en pouvant aider un maximum d'entités.

Ainsi, grâce au fonds chaleur, depuis 2009, l'ADEME a pu aider plus de 3 000 installations, tant dans l'industrie que dans les secteurs du bâtiment ou des collectivités.

En 2015, elle a d'ailleurs décidé d'étendre encore les possibilités de financement pour la récupération de la chaleur industrielle d'une industrie à l'autre ou au sein d'une même entreprise. Car 20% de la chaleur injectée dans les fours, séchoirs ou autres chaudières sont perdus.

L'ADEME encourage la captation de la chaleur pour la transporter soit vers d'autres entreprises voisines, soit sur des réseaux internes de la même structure. Une innovation significative qui devrait permettre à des réseaux de se développer sur des sites importants.


www.colloque-energie-industrie2015.ademe.fr


PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS