Action en contrefaçon de Gemalto contre l'Android de Google

PARIS (Reuters) - Gemalto a annoncé lundi avoir engagé une action en contrefaçon aux Etats-Unis visant le système d'exploitation mobile Android de Google.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Action en contrefaçon de  Gemalto contre l'Android de Google

La plainte concerne aussi HTC, Motorola, et Samsung dont ce système équipe les téléphones mobiles.

Dans un communiqué, le fabricant de cartes à puces dit avoir "initié une action en contrefaçon aux Etats-Unis contre Google, HTC, Motorola, et Samsung pour l'utilisation d'innovations de Gemalto dans le système d'exploitation Android, la machine virtuelle Dalvik, et les outils de développement et produits associés".

Les technologies brevetées concernées par cette action ont été développées dans les années 90 dans le centre de recherche et développement de Gemalto au Texas, précise Gemalto.

La société ajoute quelle "ne fera pas plus de commentaires sur cette affaire légale en cours".

Noëlle Mennella, édité par Matthieu Protard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS