ACTIA RÉDUIT LE "TIME TO MARKET"

Partager

ACTIA RÉDUIT LE "TIME TO MARKET"



Parce qu'il lui fallait réduire le fameux " time to market ", Actia a opté pour le bureau d'études flexible. Pour faire face aux délais très tendus qu'on lui imposait lors du développement et de la mise en production de présérie du chargeur et des commutateurs de batterie destinés au véhicule électrique, l'équipementier automobile toulousain n'a pas hésité à organiser une partie de son bureau d'études en deux huit. Une dizaine de personnes (sur une cinquantaine) a ainsi pu mener en parallèle le développement des prototypes et la mise au point des processus d'industrialisation. "Dans la mesure où ces deux opérations font appel aux mêmes outils de développement, l'efficacité de cette approche nous incite à renouveler l'expérience ", précise Guy Peltier, directeur général d'Actia. Un choix dans le droit fil des efforts entrepris pour améliorer l'organisation du travail face à la crise et, surtout, préparer le rebond. La recherche de la flexibilité s'est traduite par une augmentation des dépenses de formation dans les domaines de la technique comme dans celui du commercial.



USINE NOUVELLE - N°2446 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS