L'Usine Matières premières

Acerde teste les matériaux du futur

,

Publié le

Didier Pique propose de tester les revêtements sur métaux et céramiques pour des applications high tech.

Acerde teste les matériaux du futur

Le bore, l'aluminium et les nitrures sont aujourd'hui au coeur des passions de Didier Pique. Poussé par une forte envie d'indépendance, ce chercheur s'est jeté à l'eau après quinze années passées dans l'industrie des semi conducteurs chez l'américain Applied Materials. Docteur en métallurgie, il s'est décidé à monter sa propre entreprise, Acerde, sigle inversé pour «dépôts céramiques avancés». Son ambition?

Proposer des services de tests à haute température pour les revêtements et les matériaux de demain, comme les nitrures de bore (BN) ou d'aluminium (AlN). C'est avec l'aide de Christine Monier, une transfuge de l'INPG Entreprise (filiale de valorisation de l'Institut national polytechnique de Grenoble), que Didier Pique a finalisé son projet de création d'entreprise à Crolles, dans l'Isère. Elle est aujourd'hui chargée du développement commercial.

Acerde fabrique ses propres fours réacteurs

L'INPG Entreprise fait d'ailleurs partie des actionnaires de l'entreprise aux côtés de partenaires privés, qui ont investi pour financer les besoins de la nouvelle société, qui fabrique elle-même ses fours réacteurs (entre 50000 et 150000 euros). «Ils doivent être compatibles avec des points de fusion de 1600 à 1800 degrés», indique Didier Pique.

Ces fours servent à vérifier les propriétés de dureté, de résistance à la corrosion de tous ces nouveaux matériaux, destinés aux applications en environnements très sévères que l'on retrouve dans l'aérospatial (tuyères de fusée), la défense, le médical ou l'environnement. Soutenu par Oséo-Anvar, Didier Pique avait décroché un prix de 45 000 euros dans la catégorie «Emergence» du concours national d'aide à la création d'entreprise innovante du ministère de la Recherche. Il postule cette année dans la catégorie «Création-développement», pour décrocher la dotation de 450000 euros.

Quatre contrats signés en six mois

Mais son expertise lui permet déjà de faire tourner l'entreprise. Depuis six mois, quatre contrats ont été signés, dont une étude sur la conductivité thermique pour un groupe américain. Une autre commande porte sur des essais d'étanchéité d'un dépôt de tungstène sur des échantillons frittés pour Thales Electron, «sans savoir exactement à quelle fin serviront ses travaux», reconnaît le dirigeant. Un carnet de commandes qui devrait permettre à l'entreprise de réaliser en 2007 un chiffre d'affaires de 450000 euros.

Acerde compte aussi se développer d'ici trois à cinq ans sur le marché prometteur des diodes à émission ultraviolette, qui viendront remplacer la technologie des lampes à vapeur de mercure. «Nous travaillons à des longueurs d'ondes qui permettent de casser la chaîne ADN de l'eau», explique Didier Pique. La recherche engagée sur le nitrure d'aluminium (symbole AlN) devrait aider la société à attaquer le formidable marché de la purification d'eau et d'air. Mais les start-up américaines, financées par la Darpa (département de la Défense aux Etats-Unis), sont en embuscade. Les groupes français Veolia ou Suez aussi.


Olivier Ketels


  • L'innovation

    Acerde maîtrise les technologies de caractérisation sous vide à très haute température (de 1600 à 1800 degrés) utilisées pour tester les revêtements chimiques de tungstène, de bore ou d'aluminium sur des céramiques. Les échantillons obtenus permettent de valider de nouveaux matériaux pour de nombreuses applications militaires, aérospatiales, médicales, environnementales, etc. Les fours réacteurs sont élaborés sur mesure en fonction des besoins.
    Acerbe travaille également à la conception de diode UV pour le marché de la purification de l'eau et de l'air.

L'ENTREPRISE

Siège
Crolles (Isère)
Création Avril 2006
Dirigeants Didier Pique et Christine Monier
Statut SAS
Capital 211 000 euros
Actionnaires Investisseurs privés (43%), Didier Pique (40%), Christine Monier (12%),
INPG Entreprise (5%)
Effectif 5 personnes
Chiffre d'affaires 2005 300 000 euros

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte