Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Accros à Facebook et mordus de smartphones, les marocains boudent le téléphone fixe

Romain Lambic , ,

Publié le

L'arrivée de la 4G sur le territoire marocain va bouleverser les usages des TIC, tous les opérateurs présentant désormais des offres de ce type. En attendant les effets de cette nouvelle technologie, l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a publié un rapport début juin, sur l'usage des télécoms par les ménages marocains.

Accros à Facebook et mordus de smartphones, les marocains boudent le téléphone fixe
Avec la généralisation de la 4g chez les opérateurs téléphoniques - Méditel, Maroc Télécom, Inwi (photo), les Marocains devraient devenir encore plus accros aux TIC.

Téléphone portable, ordinateur, tablette, ADSL, réseaux sociaux… Comme chaque année, l'Agence nationale de la réglementation des télécommunications (ANRT) fait le point sur l'évolution de l'utilisation des outils de communication, dans son rapport annuel sur l'usage des télécoms par les ménages marocains. Une étude cruciale à l'aube d'une nouvelle ère technologique avec une 4G disponible désormais chez les opérateurs marocains (Maroc Télécom, Inwi et Meditel).

Selon l'ANRT, aujourd'hui, plus de la moitié des foyers marocains (50,4%) est connectée au web, contre 45,6% en 2013. La tendance s'observe également sur l'équipement informatique. Le rapport de l'ANRT révèle une stagnation du taux d'équipement des marocains en téléphonie mobile à un très haut pourcentage (94,1%).

En revanche, le taux de raccordement en téléphonie fixe continue de chuter (24,1% en 2014 contre 39% en 2010). L'arrivée de la 4G sur la scène des télécoms devrait apporter un nouveau bouleversement. Petit panorama en huit points.

1- Presque tous les Marocains sont équipés de téléphone portable

Parmi les équipements de communication privilégiés par les marocains, le téléphone portable occupe une place primordiale puisque 94,1% des individus en sont équipés d'au moins un, soit 1,2 point de plus qu'en 2013. En zone urbaine, seuls 2% des ménages ne possèdent pas de mobile. Les détenteurs de téléphones cellulaires expliquent leur choix par la facilité de contacter une autre personne (99%) et de se connecter sur Internet (58%). Pour rappel, selon l'ANRT, 43,39 millions de lignes mobiles étaient actives en mars 2015, pour un taux de pénétration de 128% de la population.

2- La téléphonie fixe est en berne

La popularité du mobile met à mal la téléphonie fixe, puisque seuls 24,1% des Marocains possèdent une ligne fixe en 2014 (contre 26,3% en 2013 et 39% en 2010). La baisse est encore plus flagrante en zone rurale, avec un taux d'équipement à 5,1% au lieu de 11,3% en 2013.

3- La moitié des ménages se connecte à Internet

C'est une constante augmentation. En 2014, le taux de pénétration d'Internet dans les ménages a atteint 50,4% avec une progression de 5 points par rapport à 2013 (45,6%). L'ANRT estime aujourd'hui le nombre d'internautes au moins occasionnels à un peu plus de 17 millions au Maroc.

Sur les trois derniers mois, 79,7 % d'entre eux sont allés sur Internet depuis leur domicile, contre 58,9% d'un lieu quelconque via leur mobile et seulement 12% depuis leur lieu de travail. Les Marocains surfent essentiellement sur les réseaux sociaux (84,4%), les messageries instantanées (52,8%), téléchargent des contenus culturels (47,3%) ou téléphonent en ligne (42,1%).

4- Hausse constante de l'équipement informatique

52,5% des ménages marocains possèdent au moins un ordinateur ou une tablette, ce qui représente une évolution de 5,5 points par rapport à 2013 (47%). Les personnes ne possédant pas d'ordinateur expliquent que le coût de l'équipement informatique est élevé (39,4%). 64,9% estiment qu'ils n'en n'ont pas besoin alors que 52,5% disent ne pas avoir les connaissances nécessaires pour utiliser un ordinateur. Néanmoins, 16,6% des ménages déclarent avoir l'intention de s'équiper (12,7% en tablette, 8,2% en ordinateur fixe).

Méthodologie

Pour mener à bien son enquête annuelle, l'Agence nationale de la réglementation des télécommunications (ANRT) a interrogé 1 820 ménages marocains, âgés de 5 à 75 ans. L'étude couvre l'ensemble du territoire national, en distinguant le milieu urbain (1 220 personnes interrogées) et le milieu rural (600 personnes interrogées).

 

5- La majorité des individus est satisfaite des services proposés

Dans tous les équipements informatiques et téléphoniques, rares sont les marocains à ne pas être satisfaits de la qualité des services proposés par ceux-ci. 96,1% sont contents de leur téléphone portable (dont 62,3% très satisfaits contre 78,6% en 2013). Si de moins en moins de foyers sont équipés de téléphone fixe, 89,5 % en sont satisfaits. 84,5% des individus ne se plaignent pas de la connexion Internet fixe, contre 83,6% en ce qui concerne l'Internet mobile.

6- Les réseaux sociaux plus utilisés en ville

L'ANRT souligne que le pourcentage d'hommes et de femmes utilisant quotidiennement les réseaux sociaux est proche, respectivement de 55% et 53,7%. 60% des connexions sur les réseaux sociaux se font en ville, contre 36,4% en milieu rural, ce qui peut s'expliquer notamment par une présence de connexion plus forte en milieu urbain. Plus de la moitié des Marocains (54,4%) utilisent les réseaux sociaux tous les jours ou presque et 45,2% se connectent via leur téléphone portable (contre 45,2% sur PC) et ils y passent plus de temps (16,3 % s'y connectent entre 2 et 4 heures par jour, contrairement à 9,3% sur un PC).

7- Les réseaux sociaux les plus populaires

Presque la totalité des marocains utilisant les réseaux sociaux possèdent un compte Facebook (92,8%). Un peu plus de la moitié d'entre eux utilisent l'application mobile Whats app (56,7%), qui permet de contacter gratuitement un proche via une connexion mobile. 44,1% utilisent Google Plus et 25,1% préfèrent Twitter. En revanche, le réseau social professionnel LinkedIn ne réunit que 4,4% des utilisateurs de réseaux sociaux contre 16,8% pour Viadéo. La gratuité (88%) et la facilité d'utilisation (75%) sont les principales raisons du succès de ces réseaux sociaux.

8- Les internautes marocains ouverts à l'international

L'ANRP révèle que les sites auxquels accèdent les internautes marocains sont essentiellement en arabe (85,4%) et en français (79,4%). L'anglais (9,4%), le berbère (1,3%) et l'espagnol (1%) sont les autres langues des sites visités. Enfin, les internautes marocains visitent essentiellement des sites à vocation internationale (85,5% contre 14,5% pour ceux à vocation nationale).

Les marocains, déjà accros aux nouvelles technologies, devraient davantage être connectés avec l'apparition le 8 juin dernier de la 4g par Méditel, suivi de près par Inwi le 17 juin et par Maroc Télécom, le 13 juillet.

 

Romain Lambic

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle