Accord parlementaire sur la loi Economie circulaire

Réunie le 8 janvier, la commission mixte paritaire a adopté un texte de compromis.

Partager
Accord parlementaire sur la loi Economie circulaire

Contre toute attente, compte tenu des textes adoptés par le Sénat, le 27 septembre , et par l’Assemblée nationale, le 20 décembre , députés et sénateurs, réunis le mercredi 8 janvier à travers la commission mixte paritaire (CMP), sont parvenus à un accord – adopté à l’unanimité – sur le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire. Ils « ont largement partagé l’ambition de sortir d’une société de consommation fondée sur le "tout jetable" », indiquent-ils dans un communiqué.

Texte d’équilibre

Du côté des sénateurs, ils se félicitent que leurs apports aient « été largement maintenus ». Pour la rapporteure, Marta de Cidrac, « nous sommes parvenus à un texte d’équilibre. Nous avions adopté au Sénat des dispositions importantes sur le gaspillage alimentaire, la lutte contre le suremballage, l’amélioration de l’information du consommateur, la création d’un fonds de réemploi et d’un fonds de réparation, la réduction de la production des plastiques à usage unique, la lutte contre les microplastiques ou encore l’exemplarité de l’État en matière d’économie circulaire ; toutes figurent dans le texte final. » Sur la question de la consigne pour recyclage des bouteilles en plastique, le gouvernement pourra l’imposer non « en 2023 » mais « après la publication du bilan réalisé en 2023 », afin de laisser la généralisation de l’extension des consignes de tri arriver à son terme. « Même si nous aurions préféré des garanties supplémentaires, nous sommes satisfaits que le Sénat ait réussi à se faire entendre sur un point essentiel : laisser aux collectivités territoriales le temps et l’opportunité de montrer qu’elles peuvent atteindre les objectifs ambitieux fixés au niveau européen sans mettre en place de système de consigne, notamment grâce à l’extension des consignes de tri, comme c’est déjà le cas dans certains territoires », a commenté Hervé Maurey, le président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable.

REP

Les députés LReM saluent également cette CMP « conclusive ». Stéphanie Kerbarh, rapporteur du projet de loi devant la chambre basse, insiste sur la création de nouvelles filières de responsabilité élargie du producteur (REP) pour les jouets, le bâtiment ou les mégots, entre autres. Elle pointe aussi les mesures portant sur la vente de médicaments à l’unité ou la lutte contre les dépôts sauvages. « Je suis très heureuse que nos parlementaires aient travaillé dans un esprit de rassemblement pour l’écologie, au-delà des clivages, fidèle à la vision que le gouvernement a voulu porter », se réjouit, pour sa part, Brune Poirson, secrétaire d’État à la Transition écologique, qui porte ce projet de loi.

Le texte adopté doit désormais faire l’objet d’une lecture finale devant chaque assemblée, mais seules des modifications à la marge pourront alors être apportées au texte.

Sujets associés

NEWSLETTER Plasturgie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Elastomères

SBS / SEBS DYNASOL : Gamme Calprène®

OMYA

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS