Accord européen sur le nouveau traité budgétaire

BRUXELLES (Reuters) - Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE sont parvenus à un accord lundi soir sur le nouveau pacte budgétaire qui doit contrôler plus étroitement les finances publiques de tous les membres du bloc communautaire, excepté la Grande-Bretagne, ont dit deux diplomates.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Accord européen sur le nouveau traité budgétaire

Les dirigeants européens s'étaient entendus le 9 décembre dernier sur ce pacte, qui limitera à 0,5% leurs déficits primaires annuels sur l'ensemble du cycle économique et prévoit des sanctions automatiques pour les pays dont le déficit passerait la barre des 3% de Produit intérieur brut (PIB).

"Un accord a été trouvé sur le pacte budgétaire", a dit l'un des diplomates.

Il a expliqué que le dernier obstacle politique - la question des pays qui seront invités à participer aux sommets des dirigeants de la zone euro - a été franchi après qu'un compromis a été trouvé avec la Pologne, qui conditionnait sa signature du texte à ces invitations.

"Il y aura au moins deux sommets par an réservés aux membres de la zone euro, où seront discutées les question de convergence économique et les stratégies liées à la monnaie commune", a-t-il indiqué.

"Par ailleurs, il y aura au moins un sommet par an auquel seront conviées les parties contractantes (du traité), où la discussion portera sur l'architecture de l'euro ainsi que sur les questions de compétitivité", a-t-il poursuivi.

Le traité doit entrer en vigueur le 1er janvier 2013, à la condition que 12 pays l'aient ratifié d'ici là.

Julien Toyer et Andreas Rinke, édité par Catherine Monin

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS