Economie

Accord emploi : Parisot estime avoir été "largement comprise" par les députés PS

, , ,

Publié le

Laurence Parisot a défendu l'accord emploi signé le 11 janvier face aux députés PS. A la sortie de la réunion à huis-clos, elle s'est déclarée satisfaite de cette rencontre.

Accord emploi : Parisot estime avoir été largement comprise par les députés PS © Luc Pérénom - L'Usine Nouvelle

La présidente du Medef, Laurence Parisot, a déclaré à la sortie d’une réunion à huis-clos avec les députés PS, avoir été "largement comprise" concernant la retranscription de l’accord emploi, mercredi 27 février.

"Ce que nous avons voulu dire aux parlementaires, c'est qu'il y a une cohérence, une logique intrinsèque à l'accord", a expliqué Laurence Parisot.

Cet accord, signé le 11 janvier entre le patronat et les trois syndicats CFDT, CFTC et CFE-CGC et retranscrit dans un projet de loi, sera présenté le 6 mars en Conseil des ministres par le gouvernement.

"Nous avons été très écoutés, je crois largement compris ce matin. Peut-être que des choses vont se passer d'une façon que nous n'avons encore jamais connu dans notre démocratie sociale et politique", a-t-elle ajouté.

D’après la présidente du Medef, "il faut que cet accord soit retranscrit par l'Assemblée nationale dans son intégralité", afin qu’il soit efficace face au chômage.

Pour sa part, le vice-président du groupe socialiste, Philippe Martin, a parlé d’un "bon échange technique".

"Le rapporteur de la proposition de loi, Jean-Marc Germain a résumé la position du groupe qui n'est ni de déchirer l'accord signé en ayant une transcription qui serait éloignée de cet l'accord lui-même et en même temps la liberté qu'ont les parlementaires de partir de cet accord et d'y ajouter des améliorations ou des modifications qui pourraient s'avérer nécessaires", a-t-il expliqué.

Philippe Martin a voulu souligner la volonté des parlementaires à "valider l'esprit des accords qui ont été signés", pour éviter des blocages lors d'éventuels nouveaux accords entre partenaires sociaux.

Elena Bizzotto

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte