Accord de l'Eurogroupe pour un mécanisme de crise permanent

MADRID (Reuters) - Les ministres des Finances de la zone euro sont tombés d'accord vendredi pour mettre en place prochainement un mécanisme de gestion des crises, afin de tirer les leçons de celle de la dette grecque, a déclaré le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker.

Partager

Réunis à Madrid pour une réunion informelle, ils ont également encouragé le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, à faire des propositions en vue d'un renforcement de la coordination économique et de la surveillance budgétaire sur le continent.

"Nous sommes tombés d'accord sur la nécessité qu'il y a de mettre en place - et on y travaillera - un mécanisme permanent de crise, parce que nous avons détecté des failles dans notre système de surveillance et dans notre arsenal de réaction", a déclaré le Premier ministre luxembourgeois.

"Je crois qu'il serait souhaitable qu'il y ait des règles plus strictes pour encadrer la dette publique", a-t-il ensuite ajouté lors d'une conférence de presse.

De son côté, Olli Rehn a indiqué que le pacte de stabilité et de croissance européen devait être "renforcé" et qu'il ferait prochainement des propositions législatives en ce sens en mai.

"Il y a un besoin croissant de coordination économique dans l'Union européenne (...) Nous avons un droit d'initiative en la matière et nous l'utiliserons", a-t-il dit.

Lors de cette conférence de presse, le président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, a apporté son soutien à cette démarche et a indiqué que la BCE comptait participer "activement" aux travaux sur les nouvelles règles budgétaires européennes.

Concernant la Grèce, les trois responsables de la zone euro ont confirmé que le gouvernement grec n'avait pas demandé l'activation du mécanisme d'aide accordé dimanche dernier.

Olli Rehn et Jean-Claude Trichet ont aussi indiqué que des membres de la Commission européenne et de la BCE seraient à Athènes lundi aux côtés de responsables du Fonds monétaires international (FMI).

Les travaux préparatoires à l'activation du mécanisme se poursuivent à un rythme "satisfaisant" dans les Etats membres, a précisé Jean-Claude Juncker.

Jan Strupcjewski, avec Julien Toyer à Bruxelles, édité par Jean-Michel Bélot

0 Commentaire

Accord de l'Eurogroupe pour un mécanisme de crise permanent

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS