Accord de fusion entre les banques italiennes Popolare et BPM

par Silvia Aloisi et Andrea Mandala
Accord de fusion entre les banques italiennes Popolare et BPM

MILAN (Reuters) - Banco Popolare et Banca Popolare di Milano (BPM) ont annoncé mercredi un accord de fusion provisoire en vue de créer la troisième banque italienne.

L'accord prévoit que les actionnaires de Popolare auront 54% du capital de la nouvelle entité contre 46% pour ceux de BPM, précisent les deux banques.

La fusion, qui doit être ratifiée par les actionnaires des deux banques d'ici au 1er novembre pour prendre effet en décembre, prévoit en outre une augmentation de capital d'un milliard d'euros pour Popolare, ajoutent-elles.

Les deux banques disent viser un ratio de fonds propres CET 1 de 13,6% après l'augmentation de capital.

L'accord répond aux conditions posées par la Banque centrale européenne, écrit sur le compte Twitter de Popolare son président, Carlo Fratta Pasini.

Ce dernier deviendra président de la nouvelle entité dont l'administrateur délégué sera l'actuel patron de BPM, Giuseppe Castagna.

La banque née de la fusion, qui vise des synergies de l'ordre de 365 millions d'euros pas an à partir de 2018, aura un siège à Vérone et un autre à Milan.

L'opération pourrait ouvrir la voie à un mouvement de concentration plus large dans le secteur bancaire italien, très fragmenté et jugé insuffisamment capitalisé.

Les conseils d'administrations des deux banques se sont réunis mercredi et la cotation de leurs actions a été suspendue à la Bourse de Milan, dans l'attente de l'annonce de l'accord après la clôture du marché.

CRÉANCES DOUTEUSES

Les deux banques ont, selon plusieurs sources, soumis mardi soir à la BCE des versions modifiées de leur projet de rapprochement incluant des mesures de renforcement des fonds propres, dans le but d'obtenir enfin l'aval de la banque centrale, principale autorité de tutelle du secteur bancaire dans la zone euro.

Refusant de solliciter leurs actionnaires, les deux établissements coopératifs avaient dans un premier temps rejeté les demandes de renforcement des fonds propres formulées par la BCE.

Des sources avaient dit que Banco Popolare, la plus faible des deux banques en raison d'un important encours de créances douteuses, envisageait de lever jusqu'à un milliard d'euros par le biais de cessions d'actifs, d'emprunts hybrides et d'actions nouvelles pour respecter les conditions posées par la BCE.

Cette dernière a aussi demandé aux établissements de simplifier la structure de gouvernance du nouvel ensemble et de lui soumettre d'ici un mois un plan stratégique.

Le nouveau groupe que créerait un mariage BPM-Banco Popolare afficherait un actif total de 171 milliards d'euros et emploierait 25.000 personnes, ce qui le classerait derrière Intesa Sanpaolo et UniCredit sur le podium des principales banques d'Italie.

Danièle Nouy, la présidente du conseil de supervision de la BCE, a déclaré mercredi qu'elle n'imposerait pas des conditions aussi strictes à des projets de fusion entre des banques plus petites.

Le gouvernement italien a pesé en faveur de cette fusion, la première depuis une réforme bancaire mise en oeuvre l'an dernier dans le but de favoriser la concentration.

(avec Gianluca Semeraro; Benoit Van Overstraeten, Marc Angrand et Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - MAMOUDZOU

PRESTATION RELATIVE AU DEPLOIEMENT D'UNE SOLUTION INFORMATISEE DE GESTION D'UNE FLOTTE DE VEHICULES.

DATE DE REPONSE 22/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS