Accord compétitivité : Renault veut solder ses comptes épargne temps

Lors du quatrième round de négociations sur la compétitivité, la direction de Renault a détaillé sa proposition de plafonner les jours versés sur le compte épargne temps, alors que la CGT appelle à la grève ce mercredi 12 décembre sur tous les sites.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Accord compétitivité : Renault veut solder ses comptes épargne temps

Entre 200 000 et 300 000 jours sont chaque année mis de côté par les salariés de Renault, sur un compte épargne temps ou un compte épargne formation. Beaucoup trop pour le constructeur auto, qui estime que cette capitalisation pèse trop fortement sur ses comptes. Mardi 11 décembre, lors de la quatrième rencontre avec ses syndicats sur la compétitivité, la direction de Renault a donc détaillé ses propositions pour réduire cette "dette".

Elle souhaite plafonner, à l’avenir, le compte épargne temps créé lors de l’accord 35 heures, à 10 jours. Certains salariés auraient, aujourd’hui, 90 jours à solder. Selon la CGT, l’ensemble des RTT mises sur ces comptes représenteraient une capitalisation de 430 millions d’euros. Les jours acquis ne seraient pas perdus, mais transférés sur un compte transitoire, tout comme ceux du compte épargne formation, qui selon la CGT représentent une provision de plus de 120 millions d’euros. Les journées de ce nouveau compte devraient être "dépensées" soit sous forme de congés à prendre avant fin 2016, soit en étant versées sur un PERCO (plan épargne retraite collective).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La suppression du compte épargne formation serait compensée par un engagement à ce que toute les formations se fassent sur le temps de travail. Si besoin, le DIF (droit individuel à la formation) complètera ce dispositif. La direction s’engage à ne pas modifier le nombre d’heures de formation annuel.

Beaucoup de points avaient déjà été abordées lors de la réunion précédente, et les syndicats ne sont pas ressortis rassurés de cette rencontre très technique. La CGT maintient son appel à la grève sur tous les sites Renault, ce mercredi 12 décembre.

Prochaine réunion le 9 janvier 2013. Ce ne sera sans doute pas la dernière.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS