Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Accident du TGV Est] "Les essais en survitesse sont obsolètes", affirme Maître Gérard Chemla

Olivier Cognasse ,

Publié le , mis à jour le 14/11/2017 À 15H53

Deux ans après l’accident d’une rame d’essai du TGV Est à Eckwersheim, la survitesse est plus que jamais en cause. Et Gérard Chemla, qui répond aux questions de l’Usine Nouvelle, en tant qu’avocat d’une partie des victimes, dénonce des procédures obsolètes et des tests en survitesse qui ne se justifient plus avec les outils informatiques actuels.

[Accident du TGV Est] Les essais en survitesse sont obsolètes, affirme Maître Gérard Chemla
Rame TGV d'essai Est
© ?@MarcMatheySNCF

Après l'accident de la rame d'essai du TGV Est le 14 novembre 2015, l'enquête franchit une nouvelle étape avec la convocation de Systra le 18 décembre et de la SNCF le 20 décembre prochain en vue d’une mise en examen.

"Le juge suit une trajectoire normale", précise Maître Gérard Chelma, avocat d’une majorité de victimes de l'accident, qui ne pense pas que les patrons de l'époque de la SNCF Groupe et Réseau, Guillaume Pepy et Jacques Rapoport, puissent être mis en examen directement. "Ils n’avaient pas la connaissance des essais et de la manière dont ils se déroulaient. Les responsables sont ceux qui étaient le train et qui organisaient les essais."

Deux employés de la SNCF et un salarié de Systra ont été mis en examen pour homicides et blessures involontaires et placés sous contrôle judiciaire en octobre 2016.

Une notion de dangerosité des essais méconnue

Cet accident qui avait fait 11 morts et 42 blessés sur 53 personnes présentes a été provoqué par un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus